Angola : le gouvernement requiert un cabinet conseil pour son programme d’énergies renouvelables

Angola : le gouvernement requiert un cabinet conseil pour son programme d’énergies renouvelables

(Agence Ecofin) - Le gouvernement angolais désire engager un cabinet conseil pour le conseiller dans la mise en place de son programme d’énergies renouvelables. Il vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt à cet effet. L’invitation a été publiée par le ministère de l’Energie et de l’Eau par le biais de la National Directorate for Renewable Energy (DNER).

Cette étape bénéficiera d’une subvention de 1 million $ octroyée par la Banque africaine de développement (BAD) afin de financer la mise en place d’un programme de construction de centrales d’énergies renouvelables par des producteurs indépendants d’énergie.

Le ou les cabinets qui seront retenus, auront à identifier les gaps institutionnels et réglementaires à la mise en place du programme. Ils devront en outre, proposer des mécanismes spécifiques d’incitation des investissements privés dans les énergies renouvelables. Il faudra également mettre en place des procédures de concurrence pour la mise en place de ces énergies renouvelables, ainsi que les procédures de préparation des projets éligibles pour être mis en place par les producteurs indépendants.

L’Angola ambitionne de porter son taux d’électrification national à 60% d’ici 2025. Pour y parvenir, il compte produire 70% de son énergie grâce au renouvelable.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité