Une campagne de promotion touristique utilisant « Miss Pulpeuse Ouganda » suscite une polémique

Une campagne de promotion touristique utilisant « Miss Pulpeuse Ouganda » suscite une polémique

(Ecofin Hebdo) - Godfrey Kiwanda (photo), ministre au Tourisme de l’Ouganda a lancé une campagne de promotion touristique basée sur l’attractivité des femmes aux courbes plantureuses.

« L'Ouganda est doté de belles femmes. Leur beauté est unique et diverse. C'est pourquoi nous avons décidé d'utiliser la beauté unique, les courbes (...) pour transformer cette beauté en produit marketing, au côté de ce que nous avons déjà dans ce pays, que ce soit la nature, la langue ou la cuisine, pour en faire une attraction touristique », a expliqué le ministre à l’AFP.

L’initiative a provoqué un tollé parmi les militants pour les droits des femmes qui n’acceptent pas de voir ces femmes utilisées comme des « produits touristiques ».

« C'est de la perversion. Considérer que les femmes peuvent être utilisées comme des objets sexuels à notre époque est une absurdité, que nous condamnons », a déclaré à l'AFP Rita Aciro, directrice générale du Réseau des femmes ougandaises.

Pour M. Kiwanda, ces critiques sont malvenues : « Nous sommes un pays de diversité et nous avons un message à faire passer sur les différentes formes de nos femmes, dont nous pensons qu'elles sont une attraction touristique », persiste-t-il.

 

 

Les secteurs de l'Agence

● GESTION PUBLIQUE

● Finance

● Agro

● ELECTRICITE

● Mines

● Hydrocarbures

● TIC & Télécom

● Comm

● Droits

Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hebdo