En 2030, l’Afrique sera-t-elle le dernier bastion de l’extrême pauvreté?

(Ecofin Hebdo) - Si en 2015, cinq pays du monde dont trois en Afrique, concentraient la moitié des personnes vivant en situation d’extrême pauvreté sur la planète, en 2030, l’Inde et le Bangladesh pourraient tourner la page de ce phénomène.

Cette situation laisserait le Nigéria, la République démocratique du Congo (RDC), et l’Éthiopie concentrer la majorité des gens vivant avec moins de 1,90 $ par jour (seuil de l’extrême pauvreté).

Pour l’économiste de la banque mondiale Roy Katayama, “Si l’on parvient à éliminer l’extrême pauvreté partout dans le monde à l’exception d’une région, l’Afrique subsaharienne, nous ne pouvons pas affirmer que la pauvreté a disparu.”

L’économiste en appelle à des efforts plus ambitieux pour faire chuter le taux mondial de l’extrême pauvreté en dessous de 3% en 2030, ce qui est l’objectif affiché par les institutions internationales.

 

Les secteurs de l'Agence

● GESTION PUBLIQUE

● Finance

● Agro

● ELECTRICITE

● Mines

● Hydrocarbures

● TIC & Télécom

● Comm

Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hebdo