Soudan: le gouvernement prévoit une accélération de la croissance économique en 2019, à 5,1%

Soudan: le gouvernement prévoit une accélération de la croissance économique en 2019, à 5,1%

(Agence Ecofin) - Le gouvernement soudanais prévoit une croissance économique de 5,1% en 2019 contre 4% en 2018, selon le projet de budget de l’Etat adopté le 19 décembre.

Approuvé par le gouvernement, le projet de budget table également sur uune réduction du déficit budgétaire durant le prochain exercice, à 3,3% seulement, contre 3,7% en 2018.

Les exportations devraient progresser de 30% en 2019 tandis que les recettes de l’Etat augmenteraient de 39%, à 162,8 milliards de livres soudanaises (3,43 milliards de dollars), selon les prévisions de l’exécutif soudanais.   

«Le budget 2019 est basé sur des ressources réelles et des dépenses disciplinées.», a souligné le premier ministre, Moataz Moussa (photo), indiquant que le gouvernement privilégierait une production accrue de pétrole, de blé et de sucre ainsi que des investissements importants dans l'économie numérique.

Dans un communiqué distinct, le président soudanais Omar al-Bashir a par ailleurs, annoncé une réduction des subventions du carburant, affirmant qu’«il ne pouvait y avoir aucune réforme économique réelle tout en les laissant intactes».

Le chef d’Etat a également précisé que le Soudan reste «uni et stable» malgré une importante perte de revenus pétroliers consécutives à la scission du Sud-Soudan en 2011.

Suite à cette scission, le Soudan a perdu les trois quarts de sa production de pétrole, qui représentait naguère, 90% des exportations et 40% du budget de l’Etat.

Lire aussi:

09/04/2018 - Le Soudan émettra un sukuk d’un milliard $ cette année

11/12/2017 - Le Soudan interdit l’importation de 19 produits afin de protéger sa monnaie

13/07/2017 - Le Soudan suspend les pourparlers avec Washington après le report de la levée des sanctions économiques

01/10/2018 - Soudan: la Banque centrale va émettre des billets de 100 livres pour tacler l'inflation et résorber la crise de liquidités


Ecofin Gestion Publique