Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La Banque mondiale alloue 117 milliards FCFA au Cameroun pour soutenir ses politiques de développement

La Banque mondiale alloue 117 milliards FCFA au Cameroun pour soutenir ses politiques de développement
  • Date de création: 17 octobre 2019 08:54

(Agence Ecofin) - Alamine Ousmane Mey, le ministre en charge de l’Economie et l’Association internationale de développement (IDA), filiale de la Banque mondiale, ont signé le 15 octobre à Washington (Etats-Unis), un accord de financement d’un montant de 200 millions de dollars américains (soit environ 117, 744 milliards FCFA). Ceci dans le cadre de la deuxième opération d’appui aux politiques de développement pour la consolidation budgétaire et la croissance inclusive au Cameroun.

Se félicitant de cet accord, Alamine Ousmane Mey a déclaré : « Par cet accord de financement à concurrence de 117, 744 milliards FCFA, le Trésor public camerounais bénéficiera d’importantes ressources financières pour faire face aux engagements de l’Etat. Je salue la décision de la Banque mondiale de doubler le montant initialement prévu, 100 millions de dollars, pour le porter à 200 millions de dollars. De plus, je voudrais me réjouir de ce que les conditions de financement ont également été assouplies. En effet, les ressources mises à disposition sont sous forme de crédit IDA et non sous la forme de prêt BIRD comme ce fût le cas pour la première opération ».

La première opération conclue en décembre 2017 était, elle aussi, d’un montant de 200 millions de dollars. Elle visait à récompenser les réformes préalables ayant permis au pays de conclure son programme économique et financier avec le Fonds monétaire international.

La signature de ce second accord, indique-t-on au ministère de l’Economie (Minepat), est également l’aboutissement de la mise en œuvre satisfaisante d’autres réformes. Ces réformes visaient à améliorer la consolidation budgétaire, accroître la diversification de l’économie et renforcer la protection des personnes vulnérables.

Réformes

Pour ce qui est de la consolidation budgétaire, le Cameroun déclare avoir réussi l’inscription dans la Loi de finances de 2019 des mesures visant la réduction des dépenses fiscales relatives aux impôts indirects à hauteur de 100 milliards FCFA ; l’adoption d’un nouveau code des marchés publics en juin 2018 ; la signature en novembre 2018 d’un arrêté visant à redéfinir les principes de création et de fonctionnement des commissions, des comités, comités ad hoc et groupes de travail et la signature en juin 2019 d’un décret fixant les catégories d’entreprises publiques, la rémunération, les indemnités et les avantages de leurs dirigeants.

En ce qui concerne la compétitivité, les réformes visaient l’amélioration de la viabilité financière du secteur de l’énergie et le renforcement de la confiance du secteur privé ; l’amélioration de l’entretien routier et la gestion du patrimoine routier ; l’amélioration de la compétitivité des ports et de la performance des plateformes et des chaînes logistiques. 

Au titre des réformes dans ce secteur, le Minepat note l’amélioration de la gestion du paiement des factures de consommation de l’administration centrale ; l’apurement des arriérés de l’Etat et la régularisation du paiement des subventions de l’Etat vis-à-vis du concessionnaire Eneo ; la mise en œuvre de l’approvisionnement du compte dédié au Fonds routier logé à la Banque centrale (Beac), en vue du paiement régulier dû au programme d’entretien routier antérieur à 2017 et l’exécution du programme prioritaire 2018/2019.

S’agissant de la protection des personnes vulnérables, les réformes avaient pour objectifs l’accroissement de la performance et de la qualité des soins dans les formations sanitaires, l’amélioration de l’accès aux manuels scolaires et l’augmentation du niveau de financement du programme filets sociaux.

Ainsi, les réformes ont concerné, entre autres, la liquidation des crédits alloués aux formations sanitaires ; l’approvisionnement en médicaments et autres dispositifs médicaux auprès des fournisseurs agréés (publics ou privés) ; l’adoption par la Commission nationale chargée du suivi et de l’évaluation de la politique nationale du livre, manuel scolaire et autres manuels didactiques d’un document d’orientation pour la préparation de la nouvelle politique relative aux manuels scolaires pour l’enseignement préscolaire, primaire et secondaire.

En outre, l’Etat a mis en place une ligne budgétaire dans la Loi de finances 2019, dotée d’un budget de 4,5 milliards FCFA, correspondant à la couverture de 11 250 ménages dans le cadre du programme filets sociaux.

Sylvain Andzongo




 
FINANCE

PalmPay annonce son entrée sur les marchés nigérian et ghanéen grâce à une levée de 40 millions $

Le renforcement de l’actionnariat noir du sud-africain Vodacom lui a permis d'avoir une charge fiscale plus faible sur son premier semestre 2019

L’agence américaine Development Finance Corporation réalise son premier investissement dans le secteur des énergies en Afrique du Sud

Le Ghana prévoit de lancer une banque de financement des PME en 2020, avec un capital initial équivalent à 363 millions $

 
AGRO

Sénégal : l’exécutif lance la deuxième phase du Programme d’appui à l’agriculture et à l’entrepreneuriat rural

Cameroun : 15 entreprises suspendues pour exploitation forestière illégale

Kenya : le gouvernement veut créer une agence de contrôle de la qualité des denrées agricoles

Ouganda : l’accumulation des stocks sucriers inquiète les acteurs de l’industrie

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud: la France au chevet de l’Eskom

Africa50 rejoint Power Africa pour drainer plus de financement vers le secteur électrique

Kenya : la BAD ne financera pas la centrale à charbon de Lamu (1 050 MW)

Gabon : Meridiam obtient le contrat de concession du barrage de Kinguele (34 MW)

 
HYDROCARBURES

L’Egypte multiplie par trois ses exportations de GNL depuis le terminal d’Idku

Egypte : une explosion de pipeline fait six morts et 16 blessés dans le nord de l’Egypte

A partir de 2030, la croissance de la demande pétrolière sera ralentie par l’utilisation des véhicules électriques (AIE)

Les mauvaises performances de Tullow au Ghana affectent la trésorerie et les prévisions de production de la société pour 2019

 
MINES

Burkina/Liberia : Avesoro enregistre une perte au troisième trimestre 2019

La Guinée rejette l’offre du géant australien du fer Fortescue pour Simandou

Guinée : la mine Boffa exportera ses premières tonnes de bauxite début décembre

Madagascar : Black Earth lance les essais d’extraction minière au projet de graphite Maniry

 
TELECOM

Ouganda : Seacom va s’appuyer sur Raxio Data Center Ltd pour diversifier son offre de services numériques

Afrique du Sud : Telkom en quête d’acquisitions pour se renforcer sur le marché télécoms

Côte d’Ivoire : Orange Fab et Seedstatrs récompensent les 3 meilleures start-up

Orange Group annonce la construction d’un réseau de fibre optique en Afrique de l’Ouest

 
TRANSPORT

Malawi : la Banque européenne d’investissement et l’UE accordent un financement de 139 millions EUR pour réhabiliter 347 km de la nationale M1

La route Ketta-N’Tam, longue de 312 km, qui relie la République du Congo au Cameroun est achevée et sera inaugurée en 2020

South African Airways annule la quasi-totalité des vols prévus vendredi et samedi, à cause de la grève annoncée du personnel

Les Africains sont disposés à voyager 2 à 3 fois par an par avion et à dépenser pour plus de confort, révèle Sabre Corporation

 
FORMATION

Le programme canadien de bourses de la Francophonie ouvre les sélections pour l’année 2020 à 14 pays d’Afrique

Côte d’Ivoire : création de l’Ecole supérieure du pétrole et de l’énergie en partenariat avec l’Institut français du pétrole

Le spécialiste du divertissement TRACE prévoit de lancer une plateforme de formation en ligne en Afrique dans le courant de l’année 2020

Des centres de formation mobiles pour développer les compétences dans le secteur de l’énergie en Afrique

 
COMM

Sénégal : les autorités rappellent l’interdiction de la promotion des produits servant à la dépigmentation

Droits TV CAN : les grands diffuseurs perturbés par l’arrêt de la collaboration entre la CAF et Lagardère

Mali : Thomson Broadcast et Viaccess-Orca se chargeront de la partie technique de la migration vers la télévision numérique

Droits de la Coupe d’Afrique des nations : rien ne va plus entre la Confédération africaine de football et Lagardère

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance