Nigeria : profitant d'une hausse enregistrée des revenus, le parlement augmente le budget 2018 à 25 milliards $

(Agence Ecofin) - Au Nigéria, le parlement vient de décider d’augmenter le budget de l’Etat pour l’exercice 2018. Selon Bloomberg, cette hausse serait motivée à une augmentation des revenus enregistrés par le pays d’Afrique de l’Ouest. 

Ainsi, d’un montant initial de 23,8 milliards $ annoncé par le président Muhammadu Buhari en novembre 2017, les législateurs nigérians ont fixé les dépenses totales du gouvernement fédéral à 25,2 milliards $ pour l’exercice budgétaire 2018, soit une progression de près de 6%.

Selon un document de la chambre des représentants publié ce mardi, 9,7 milliards $ devraient servir aux dépenses dites récurrentes, 7,7 milliards $ pour les dépenses en capital et 6,1 milliards $ pour le service de la dette.

Le montant restant devrait entre autres être consacré aux autres dépenses de l'Etat. Pour atteindre les nouveaux objectifs de dépenses, l’Etat nigérian pourrait compter sur une hausse des revenus issus des exportations de pétrole dont le prix a connu une augmentation ces derniers mois.

Un peu plus tôt, le président Buhari avait indiqué que son gouvernement souhaitait investir le tiers de son budget dans les infrastructures afin de doper la croissance d’une économie qui peine encore à se relever de ses années de récession. 

Si le FMI table sur une croissance économique à 2,1% pour le premier producteur africain de pétrole en 2018, le président Buhari a quant à lui annoncé qu’il souhaitait atteindre une croissance de 3,5% pour cette année.           

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique