Algérie : Bouteflika veut un 5ème mandat, une nouvelle constitution en vue

Algérie : Bouteflika veut un 5ème mandat, une nouvelle constitution en vue

(Agence Ecofin) - Le président algérien, Abdel Aziz Bouteflika au pouvoir depuis 1999, a annoncé ce dimanche via un communiqué, son intention de se présenter pour la cinquième fois aux élections présidentielles de son pays.

Le communiqué relayé par le site d’information algérien APS, vient confirmer l’annonce du secrétaire général du Front de libération nationale (FLN) qui indiquait en octobre dernier, que le président Bouteflika serait à nouveau candidat pour les élections du 18 avril prochain. Dans un pays où la classe politique est de plus en plus vieillissante, cette déclaration du président âgé de 81 ans, semble peu surprendre les observateurs.

D’un autre côté, le communiqué indique qu’en cas de réélection, le chef de l’Etat envisagerait de modifier la constitution. Si les nouveaux amendements à apporter n’ont pas été révélés, la création d’une vice-présidence pourrait être l’une des réformes majeures afin d’aider le président à diriger le pays.

Après 20 ans passés sous le régime Bouteflika, l’Algérie peine toujours à diversifier son économie dépendante en grande partie des hydrocarbures qui ont représenté 93,13% des exportations du pays en 2018. Avec un taux de chômage établi à 11,7% en septembre 2018, la BAD table sur une croissance économique à 2,7% en 2019 et à 1,9% en 2020 pour le pays.  

Moutiou Adjibi Nourou    


Ecofin Gestion Publique