Afrique du Sud: le déficit du compte courant s’est accentué en 2018, malgré une amélioration au dernier trimestre (Banque centrale)

Afrique du Sud: le déficit du compte courant s’est accentué en 2018, malgré une amélioration au dernier trimestre (Banque centrale)

(Agence Ecofin) - Le déficit du compte courant sud-africain s’est accentué en 2018, malgré une nette amélioration au dernier trimestre de l’année. C’est ce qu’a annoncé la Banque centrale du pays, dans un communiqué publié cette semaine.

Selon le document lu par l’Agence Ecofin, le déficit de la balance des transactions courantes s'est réduit de 70,2 milliards de rands au quatrième trimestre 2018. Il est passé de 180,4 milliards à 110,2 milliards de rands, soit une amélioration de 3,7% du PIB à 2,2%, au quatrième trimestre de l’année.

Cependant sur l’ensemble de l’année, l’institution observe une détérioration du déficit du compte courant par rapport au PIB. En 2018, ce déficit est passé à 3,5% contre 2,5% pour l’année 2017.

Au niveau de la balance commerciale, la Banque note une réduction de l’excédent commercial, malgré une augmentation au quatrième trimestre. En 2018, l’excédent commercial sud-africain s’est réduit de 40,6 milliards de rands, passant de 64,9 milliards de rands en 2017 à 24,3 milliards, l’année dernière.

Ces déficits pourraient contribuer à maintenir la pression sur le rand qui s’est affaibli d’environ 13% par rapport au dollar depuis le début 2018.

Pour 2019, la banque table sur une croissance à 1,7% et à 2% en 2020.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique