Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le Nigeria devient officiellement la première économie africaine, devant l’Afrique du Sud

  • Date de création: 06 avril 2014 20:20

(Agence Ecofin) - Comme prévu, le Nigeria a soufflé à l’Afrique du Sud le titre de première économie africaine grâce à une mise à jour statistique. Le  premier producteur de pétrole du continent a enregistré un PIB de 510 milliards de dollars en 2013, calculé selon une nouvelle méthode, a annoncé, le 6 avril, le chef du Bureau national des statistiques, Yemi Kale. En 2012, le PIB du pays était de 453,9 milliards de dollars, selon cette même méthode, alors qu'il était de 384 milliards de dollars pour l'Afrique du Sud la même année.

Des statisticiens des Nations unies recommandent aux pays de modifier tous les cinq ans le mode de calcul de leur produit intérieur brut pour prendre en compte les évolutions dans la production et la consommation, mais le Nigeria n'avait pas modifié sa méthode de calcul depuis 1990. Pour déterminer ce PIB recalculé, le Bureau national des statistiques  du Nigeria a utilisé 2008 comme année de référence, au lieu de 1990.  Il va sans dire que les indices de la production et de la consommation ont beaucoup changé en une vingtaine d’années. Ainsi le poids de l'agriculture, qui représentait 40 % du PIB au début des années 90, a beaucoup diminué. En revanche, des industries comme Nollywood, la gigantesque production cinématographique nigériane, les services financiers et les télécoms vont désormais être pris en compte.

Au Nigeria, le taux de croissance annuel a atteint en moyenne 6,8% entre 2005 et 2013. Les prévisions de croissance pour  2014 sont de 7,4%, selon les chiffres du Fonds monétaire international (FMI). En comparaison, l'Afrique du Sud a connu un taux de croissance légèrement supérieurs à 5% entre 2005 et 2008, et peine depuis à dépasser les 3,5%.

Selon les experts, le nouveau PIB du Nigeria ne doit pas, cependant, être  interprété comme un signe de développement, l'Afrique du Sud étant largement devant le pays le plus peuplé d'Afrique termes de PIB par habitant, d'infrastructures et de gouvernance. La grande majorité des 170 millions de Nigérians vit avec moins de deux dollars par jour dans un pays dont l’économie est minée par la corruption et où les infrastructures restent calamiteuses.

«Le changement de méthode de calcul est plus cosmétique qu'autre chose. Mais nous pensons que cela va augmenter les opportunités d'investissement au Nigeria», estime Chuba Ezekwesili, un économiste du centre de recherche Nigeria Economic Summit.

Roelof Horne, de l'Investec Asset Management, pense, quant à lui, que l’accession du Nigeria au rang de première économie du continent, devant l’Afrique du Sud, devrait avoir «un  effet psychologique» sur la perception du continent africain par les étrangers.


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

L'économie togolaise victime collatérale de la « petite guerre » aux frontières que se livrent le Nigeria et le Bénin

La Chine prête 600 millions $ au Soudan du Sud pour payer ses fonctionnaires

Burkina Faso : face aux défis sécuritaires, le business de la discrétion prend de l'ampleur dans la capitale Ouagadougou

Changement climatique : l’Afrique est largement sous-informée (Afrobarometer)

 
AGRO

Côte d’Ivoire : 4 nouvelles entreprises bénéficieront d’un soutien dans la transformation d’anacarde

Rwanda : baisse de 10 % des exportations agricoles à 465 millions $ en 2018/2019

Nigeria : l’usine de tomate de Dangote poursuit sa descente aux enfers

Mali : l’AFD va subventionner sur quatre années la transition agro-écologique dans le coton

 
ELECTRICITE

Ethiopie : Acwa Power construira deux centrales photovoltaïques d’une capacité globale de 250 MW

Solaire : Fenix fait son entrée sur son sixième marché africain en s’introduisant au Mozambique

Bénin : la gestion de la SBEE, la compagnie électrique nationale, confiée au Canadien Manitoba Hydro International

Large soutien des chefs d’Etat des pays du G5 Sahel à l’initiative Desert to power

 
HYDROCARBURES

La Guinée étudie la possibilité d’intégrer le gaz naturel liquéfié dans son mix énergétique

Au vu de la situation en Arabie Saoudite, Donald Trump ordonne la libération des réserves stratégiques américaines de pétrole

Niger : la contribution de l’or noir au PIB devrait passer de 4% en 2017 à 24% en 2025

ION Geophysical empoche un contrat de levés multiclients 2D qui couvrira les eaux angolaises et namibiennes

 
MINES

Mali : Robex enregistre une production record au mois d’août à Nampala

Namibie : la mine d’étain d’Uis héberge également du lithium et du tantale

Mauritanie : Kinross veut investir 150 millions $ pour améliorer la production de la mine Tasiast

Mali : l’étude de faisabilité du projet Kobada sera publiée en mars 2020

 
TELECOM

Le Burkina Faso clôt le Programme d’appui au renforcement des infrastructures de communication

L’Afrique a besoin de près de 5 milliards $ par an pour développer son infrastructure TIC, selon Oliver Chinganya

Botswana : BTC double sa capacité sur le satellite de communication AMOS-7

13 pays sur 15 de la SADC ont signé le protocole d’accord sur l'abolition des frais de roaming

 
FORMATION

Gabon : bientôt la création d’une filière agricole dans les centres de formation

6 millions d'enfants subsahariens risquent de ne pas recevoir une formation de base (Unesco)

Sénégal : le gouvernement n’orientera pas les nouveaux bacheliers vers les établissements privés

L’Union européenne investit dans l’accompagnement des étudiants et universitaires africains

 
COMM

Ouganda : MultiChoice s’associe à l’entreprise locale Pep Stores pour distribuer ses produits

Netflix sera disponible parmi les offres françaises de Canal+ dès le 15 octobre

Rwanda : StarTimes encourage la création de contenu local

L'Erythrée est le pays où la censure est la plus forte au monde

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique