Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : la BAD va présenter deux rapports sur les perspectives économiques en Afrique centrale et sur le continent

Cameroun : la BAD va présenter deux rapports sur les perspectives économiques en Afrique centrale et sur le continent

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - La Banque africaine de développement va dévoiler, le mercredi 3 avril à Yaoundé, au Cameroun, les résultats de deux rapports sur les perspectives économiques en Afrique (PEA) et sur les perspectives économiques régionales (PER) en Afrique Centrale.

Précédée de fortes attentes de la part des différentes parties (la Banque elle-même et ses parties prenantes), la présentation inédite de tels rapports s’inscrit dans l’engagement de l’institution « à allier le savoir, le savoir-faire et la réalité du terrain afin de rendre ses opérations plus pragmatiques et plus proches des besoins de ses clients », a déclaré, en amont de l’événement, Ousmane Doré, directeur général de la Banque africaine de développement pour l’Afrique centrale. En retour, la Banque attend les commentaires et suggestions de quelque 200 invités à cet événement.

« Ces rapports apporteront incontestablement une meilleure connaissance des défis et opportunités de la région, qui en retour, apportera une valeur ajoutée à nos opérations », dira-t-il, ajoutant que « Ces produits du savoir vont permettre de mieux informer nos opérations dans la région».

La direction générale de la Banque en Afrique centrale s’est engagée à un dialogue de proximité approfondi avec les pays de la région, qui s’est matérialisé par un processus de décentralisation en cours, avec, par exemple, l’ouverture prochaine d’un bureau régional dédié à l’Afrique centrale basé à Yaoundé, au Cameroun.

Aux termes de la présentation du rôle et des réalisations de la Banque dans la région, la remise officielle des rapports aux autorités sera précédée des interventions du responsable-pays de l’institution au Cameroun, Solomane Koné, d’Ousmane Doré et du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire du Cameroun, Alamine Ousmane Mey, qui est également gouverneur de la Banque.

Des séances plénières donneront lieu à des débats sur les enjeux économiques et de développement dans les pays d’Afrique centrale, auxquels participeront des membres du gouvernement, des représentants d’organisations nationales et internationales, des figures de la société civile ainsi que des universitaires et des personnalités du secteur privé.

Pour Ousmane Doré, les deux rapports, certes distincts mais très complémentaires, présentent non seulement les performances économiques et perspectives à court terme, tant dans la région que sur le continent mais ils sont aussi porteurs d’une thématique au cœur des débats en Afrique : l’intégration régionale, qui est l’une des cinq grandes priorités, High 5, de la Banque africaine de développement.

Les rapports sont le fruit d’une collaboration étroite entre les bureaux régionaux, dont celui de l’Afrique centrale et le département des économies-pays, dirigé par Ferdinand Bakoup, et le département de la recherche de la Banque. Le rapport régional a reçu des contributions externes notables, dont celle de Désiré Avom, professeur d’économie à l’Université de Dschang, et celle des journalistes Jefferson Nzinguet Kami et Jean-Claude Fogno. «Ces deux derniers ont été surtout à l’origine de la note sur la libre circulation contenue dans le rapport régional, fournissant des faits vécus, tirés d’un reportage très informatif financé par la Banque », a précisé Ousmane Doré.

La Banque africaine de développement, au-delà de ses nombreuses opérations de financement sur le continent, est aussi une Banque du savoir, de la connaissance et de conseil. Pour Ousmane Doré,        «les avis des participants seront importants pour mieux calibrer les opérations, surtout après l’approbation, le 28 mars dernier, du conseil d’administration de la Banque, du tout nouveau Document de stratégie d’intégration régionale (DSIR) pour l’Afrique centrale ».

26556 in Agency trade finance BAD


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

L’acquisition de National Bank of Kenya, renforcerait la position de l’Etat comme premier actionnaire de Kenya Commercial Bank

UEMOA : Banque Atlantique dévoile sa nouvelle campagne institutionnelle

Kenya Commercial Bank s'est proposé de racheter National Bank of Kenya, via un échange d'actions

Tunisie : l’endettement sur le long terme du laboratoire pharmaceutique Unimed a progressé de 448 % à 20,8 millions de dinars à fin mars 2019

 
AGRO

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

Kenya : le gouvernement libérera 2 millions de sacs de maïs pour réduire le prix de la farine

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Maroc: la première branche africaine d’Orange Cyberdefense a ouvert ses portes dans le pays

Angola: le président de la République annule l'appel d'offres qui a conduit à l'attribution d'une licence télécoms à Telstar

Group Vivendi Africa déploie Canalbox, le premier reseau internet très haut débit FTTH au Congo

Botswana: les attaques sur le réseau télécoms de BTC s’accentuent avec la forte demande du cuivre sur le marché

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance