Afrique du Sud : le régulateur accorde une augmentation de 9,41% du tarif électrique pour 2019-2020

Afrique du Sud : le régulateur accorde une augmentation de 9,41% du tarif électrique pour 2019-2020

(Agence Ecofin) - En Afrique du Sud, le régulateur du secteur énergétique (Nersa), a validé une augmentation de 9,41% du tarif électrique national. Cette augmentation sollicitée par l’Eskom, la compagnie électrique nationale, est valide pour l’année budgétaire 2019-2020.

La Nersa avait reçu en septembre 2018, une demande d’augmentation du coût de l’électricité pour le consommateur électrique. Cette demande entre dans le cadre du plan de rééquilibrage des comptes de l’Eskom sur cinq ans et de celui de la détermination multi-annuelle du tarif électrique (MYPD 4).

Dans le cadre de ces plans, l’Eskom avait requis un solde total de 219 milliards de rands sur l’exercice financier 2019-2020, 252 milliards de rands pour 2020-2021 et 291 milliards de rands pour 2021-2022. Ces montants à mobiliser correspondent à une augmentation de 9,41%, 8,10%, et 5,22% respectivement pour les trois années concernées.

« La Nersa recommandera une revue approfondie et prudente des coûts, des tests d’efficacité et de performance. Le régulateur effectuera également une évaluation indépendante des actifs d’exploitation réglementés (RCA) et si nécessaire, des ajustements seront faits.», a affirmé Jacob Modise, le président de la Nersa.

La RCA est un compte dans lequel les potentiels ajustements alloués à l’Eskom en terme de financement sont accumulés et générés.

Cette augmentation du tarif suit une série de délestages ayant eu cours dans le pays et ayant atteint parfois le stage 4 (4 000 MW d’électricité non disponibles), sans que les raisons n’en soient vraiment connues.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité