La Côte d’Ivoire se dote d’un centre de classement du coton d’une valeur de 1,13 million $ à Bouaké  

(Agence Ecofin) - Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a procédé, hier, 18 octobre 2018, à Bouaké, à l’inauguration du centre de classement du coton de Côte d’Ivoire (3C-CI). Ce fut lors de la 7ème édition des Journées de l’administration agricole décentralisée (JAAD).

Ce projet réhabilité et équipé par l’UE est à hauteur de 1,13 million $ (environ 650 millions FCFA) et vise à garantir la qualité du coton ivoirien sur le marché international.

Aussi, avec une capacité d’exploitation de 10 000 échantillons par jour, le centre emploie 36 personnes et est administré par l’Organisation interprofessionnelle du Coton (Intercoton). Ainsi, sa mission principale consistera à contribuer de manière active à restaurer l’image du coton ivoirien sur l’échiquier international par l’homogénéisation du classement.

« Ce centre permettra de restituer à l’origine Côte d’Ivoire le label, et d’en faire la promotion à l’échelle mondiale, induisant un surplus de revenus pour les producteurs », explique le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly.

Ce dernier a également applaudi la coopération entre l’UE et la Côte d’Ivoire, notamment au niveau de la grande famille de l’agriculture, tout en mettant l’accent sur l’importance de la filière coton.

En outre, le centre de classement du coton détermine concrètement, d’une part, les caractéristiques commerciales (type de vente, longueur de soie) de toutes les balles produites en Côte d’Ivoire et, d’autre part, les caractéristiques technologiques sur une proportion de balles produites.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire a produit 413 205 tonnes de coton en 2017 avec un rendement de 1 263 kilogrammes à l’hectare.

Flore Kacou


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro