Ecofin Mines

RDC : la Société minière de Bisunzu quitte le système de certification ITSCI

RDC : la Société minière de Bisunzu quitte le système de certification ITSCI

(Agence Ecofin) - La Société minière de Bisunzu (SMB), plus grand mineur de coltan en RDC, a annoncé qu’elle quitte le système de certification ITSCI, utilisé par les grandes entreprises pour garantir que les minéraux sont exempts de violations des droits humains. Elle a donné un préavis de 30 jours pour résilier son contrat avec ITSCI, apprend-on cette semaine de Reuters, qui cite Philippe Stuyck, le directeur de la communication de la société.

« La Société minière de Bisunzu n'a d'autre choix que de mettre fin à ses relations avec ITSCI car elle ne peut plus payer des coûts toujours plus élevés.», a expliqué la compagnie dans une lettre au ministre des Mines de la RDC.

De nombreuses autres entreprises de l'industrie se sont plaintes de l’initiative ITSCI pour des raisons de coût, mais ont hésité à se retirer parce qu'elles craignaient ne pas pouvoir vendre leurs minéraux sans cette certification.

L'ITSCI a été introduite après l'élaboration de la législation Dodd Frank 2010 en réponse à la crise financière mondiale et exigeait des entreprises américaines, qu'elles contrôlent leurs chaînes d'approvisionnement. Le programme a permis aux entreprises de continuer à utiliser les minerais de la RDC et des pays voisins, dont le Burundi, le Rwanda et l'Ouganda.

Le système d'ensachage et d'étiquetage des métaux est conçu pour garantir que les minéraux en question ne sont pas liés à des conflits, au travail des enfants ou à d'autres violations des droits humains.

Lire aussi :

16/11/2017 - Travail des enfants dans les mines de cobalt en Rd Congo : «Le temps est venu de recharger des batteries propres» (Amnesty)


Ecofin Mines     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines