Maroc: en perte de vitesse sur le marché américain, les exportateurs veulent une révision de l'accord de libre-échange avec les USA

Maroc: en perte de vitesse sur le marché américain, les exportateurs veulent une révision de l'accord de libre-échange avec les USA

(Agence Ecofin) - Les exportateurs marocains veulent une révision de l’accord de libre-échange (ALE) conclu avec les Etats-Unis d’Amérique. C’est ce qu’a indiqué, cette semaine, Hassan Sentissi El Idrissi (photo), président de l'Association marocaine des Exportateurs (ASMEX).

Dans un communiqué relayé par la presse marocaine, le responsable a indiqué que l’accord de libre-échange signé en 2004 s’est révélé assez peu bénéfique pour le pays d’Afrique du Nord. Ceci, en raison de « la taille du marché américain et les procédures complexes encore inconnues des entreprises marocaines ».

En 2017, les exportations marocaines vers le pays de l’oncle Sam se sont chiffrées à seulement 1 milliard $ contre 3,1 milliards $ pour les entreprises américaines.

En 2016, le département américain en charge du Commerce international révélait que l’ALE avait permis de tripler les exportations américaines en direction du pays maghrébin en dix ans. A l’inverse, lors de la campagne 2016-2017, les exportations d’huile d’olive marocaine à destination des USA enregistraient une chute de 67%, sur un an.

« Cet accord devrait être revu de manière à tenir compte de la réalité des petites et moyennes entreprises marocaines », a également déclaré Hassan El Idrissi dans des propos relayés par le site d’information Eco Actu.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique