Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le président du Conseil d'investissement du Commonwealth souhaite que le Nigeria devienne un allié commercial post-Brexit de la Grande-Bretagne

  • Date de création: 14 février 2018 06:34

(Agence Ecofin) - Pour le président du Conseil des entreprises et de l’investissement du Commonwealth (Commonwealth Enterprise and Investment Council), Lord Jonathan Marland d'Odstock (photo), la Grande-Bretagne devrait faire du Nigeria, l’un de ses principaux alliés commerciaux post-Brexit, rapporte The Telegraph of London.

Cette déclaration du président du Conseil intervient, en prélude au Commonwealth Business Forum 2018, qui se tiendra du 16 au 18 avril 2018, à Londres.

Selon Lord Jonathan Marland, en dehors de Singapour et de la Malaisie, le Nigeria offre les meilleures opportunités d'investissement pour les entreprises britanniques. Ceci, dans la mesure où ce pays est réputé être la plus grande économie d'Afrique, dont 30% des exportations sont effectuées à destination des pays du Commonwealth.

Par ailleurs, le Nigeria est la cinquième plus grande économie du Commonwealth avec un PIB total d'environ 480 milliards $, tout en représentant, avec l'Afrique du Sud, 70% du commerce africain de cette organisation.

La Grande-Bretagne est également le deuxième partenaire commercial du Nigeria, après l'Afrique du Sud, avec des échanges commerciaux s’élevant à environ 3,8 milliards de livres sterling par an.

« Si le Royaume-Uni veut lancer quelque chose, il y a un ou deux endroits vraiment encourageants et optimistes à l'horizon pour commencer un bloc pour une zone commerciale du Commonwealth. Vous avez les grandes populations comme le Nigeria, qui compte 320 millions de personnes - plus grandes que les Etats-Unis - dans moins de 10 ans. Ils aiment les produits britanniques [...] C'est un énorme marché de consommation. Fondamentalement, il y a beaucoup de richesse disponible », a soutenu Lord Jonathan Marland.

A noter que dans la perspective du Brexit, la Grande-Bretagne s’est engagée dans le renforcement de ses relations commerciales avec plusieurs pays africains dont notamment l’Egypte, le Nigeria, l’Ethiopie ou même certaines zones telles que l’Afrique subsaharienne.

La semaine dernière, l'Agence britannique de financement des exportations (UK Export Finance) a même ajouté le naira à sa liste de « devises pré-approuvées », permettant ainsi de financer les transactions, avec les entreprises nigérianes, libellées en monnaie locale.

De ce fait, le naira devient ainsi la troisième monnaie ouest-africaine que cette agence britannique pré-approuve pour son programme de financement des transactions visant à favoriser le commerce avec le Royaume-Uni.

Pour en revenir à la question du Commonwealth, il faut relever que le Royaume-Uni accueillera en avril 2018 – et ce, pour la première fois depuis 1997 - les dirigeants de l’organisation. Ceci, à l'occasion de la 25e réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth.

Quant au Conseil des entreprises et de l’investissement du Commonwealth, sa mission consiste à faciliter le commerce et l'investissement entre les 53 Etats membres. Mais aussi à aider les entreprises privées et les gouvernements à promouvoir l'activité économique.

Lire aussi:

30/01/2018 - En plein Brexit, la Grande Bretagne veut s’allier à l’Egypte et à la Chine en vue d’accroitre sa présence sur le marché africain


Ecofin Gestion Publique     




 
FINANCE

Cameroun : Eneo, le distributeur d'énergie, a terminé l’année 2018 sur un bénéfice en hausse de 155,4%, mais des défis demeurent

Cameroun : les dépenses de personnel dans le secteur public resteront un casse-tête budgétaire au cours des 5 prochaines années

Côte d’Ivoire : une table ronde à Dubai pour mobiliser 3 milliards $ d’investissements touristiques

Egypte : rumeurs d’émission des toutes premières obligations islamiques faites par une entreprise

 
AGRO

Cameroun : le gouvernement va réduire les importations de blé et de malt qui ont coûté au pays 149 milliards de FCFA en 2018

Nigeria : Kano allouera 10 000 hectares de terres irrigables à la tomate durant la saison sèche 2019

Angola : la BAD apporte 1 million $ au programme de nutrition infantile dans la province de Bié

Maroc : Edita Food Industries installera une usine de fabrication de biscuits de 20 millions $

 
ELECTRICITE

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

Côte d’Ivoire : accord d’assistance technique de la SFI pour l’étude de faisabilité de deux centrales solaires de 30 MW

Afrique du Sud : la stratégie énergétique nationale (IRP) enfin adoptée !

Ghana : la construction du barrage polyvalent de Pwalugu (60 MW) par Sinohydro, démarre en novembre

 
HYDROCARBURES

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

Gabon : la campagne de forage de Vaalco démarre avec une première découverte de pétrole

Un navire angolais de forages pétroliers arrêté dans les eaux malaisiennes

 
MINES

Mozambique : des licenciements en vue à la mine de graphite Balama

Afrique du Sud : « le charbon sera encore là pour longtemps », selon le ministre des Mines et de l’Energie

Afrique du Sud : le prix du palladium atteint un nouveau record, une bonne nouvelle pour le projet Platreef

RDC : la mine Bisié a produit 2 345 tonnes d’étain au troisième trimestre

 
TELECOM

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

L’américain SpaceX veut porter à 42 000 le nombre de ses mini-satellites à déployer autour de la terre

Le Congo a initié la procédure de recrutement d’un opérateur pour gerer les infrastructures nationales de fibre optique

Mara Group ouvre une usine de fabrication de smartphones en Afrique du Sud, après le Rwanda

 
FORMATION

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

En Algérie, les universités locales signeront 11 accords de coopération avec les universités sud-coréennes

 
COMM

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Nigeria : des versions locales des émissions The Voice seront bientôt diffusées

Liberia : les autorités envoient les forces de l’ordre fermer la radio Roots FM

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance