L’Egypte pourrait acquérir entre 1,5-1,7 million de tonnes de blé américain en 2018/2019

L’Egypte pourrait acquérir entre 1,5-1,7 million de tonnes de blé américain en 2018/2019

(Agence Ecofin) - En 2018/2019, l’Egypte pourrait acheter entre 1,5-1,7 million de tonnes de blé américain, du fait de la rareté du blé russe dont la teneur moyenne en protéines est de 12,5%, prévoit la firme d’évaluation S&P Global Platts.

En effet, l’essoufflement des réserves en blé russe dans les points d’approvisionnement proches des ports de la mer Noire a conduit à une hausse des prix de la céréale et à une augmentation des coûts d’acquisition de la tonne de blé à 250 $, soit le niveau le plus élevé depuis 4 ans.

Cette situation a poussé de nombreux acteurs privés à préférer des transferts de blé depuis les USA jusqu’à la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA).

Pour la firme, cette stratégie pourrait se heurter à certains obstacles comme le temps de livraison des marchandises, dans la mesure où le délai pour le chargement du blé dans le Golfe est de 21 jours alors qu’il est de seulement 6 jours dans la mer Noire.

D’après les données de S&P Global Platts, la GASC, principale organisation d’achat public de blé a déjà importé 180 000 tonnes de blé américain depuis le 1er juillet dernier, soit plus du double de la moyenne enregistrée durant les trois dernières campagnes (95 000 tonnes).

L’Egypte devrait consommer 20,1 millions de tonnes de blé en 2018/2019 d’après les estimations du Département américain de l’agriculture (USDA).   

Le gouvernement a prévu d’allouer 42 milliards de livres égyptiennes (2,3 milliards $) à son système de subvention du pain en 2018/2019.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro