Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

La culture du riz pourrait être aussi néfaste pour le climat que les centrales à charbon (étude)

La culture du riz pourrait être aussi néfaste pour le climat que les centrales à charbon (étude)
  • Date de création: 04 juin 2019 13:45

(Agence Ecofin) - A l’échelle de la planète, la riziculture est à l’origine d’une pollution importante. D’après Bloomberg qui cite une étude publiée par Environmental Defense Fund (EDF), une ONG américaine active dans la protection de l’environnement, sur un horizon temporel de 20 ans, la culture du riz aurait le même effet sur le réchauffement climatique que 1 200 centrales à charbon de taille moyenne.

Cela signifie que la riziculture est à long terme aussi préjudiciable pour le climat que les émissions combinées issues des énergies fossiles de l’Allemagne, de l’Italie, de l’Espagne et du Royaume-Uni, indique Bloomberg.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) attribuées à la riziculture se composent essentiellement de méthane provenant de la décomposition en l’absence d’oxygène de la matière organique dans les parcelles de riz inondées.

Les rejets de méthane dans les rizières représentent près de 10 % des émissions globales du secteur agricole alors que la production de viande de bœuf représente environ 65 % du total. 

Cette pollution liée à la riziculture dans les zones inondées a notamment conduit en 2013, à la création de la plateforme pour la riziculture durable (Sustainable Rice Platform – SRP) sous l’égide des Nations unies et de l'Institut international de recherche sur le riz (IRRI).

Cette norme définit des pratiques rizicoles permettant un usage efficace et durable des ressources dans la production rizicole mondiale. 

Des entreprises comme Mars et Olam International ont déjà adhéré à cette initiative en s’approvisionnant au niveau des exploitations certifiées par ce standard et en développant des programmes de culture durable notamment en Asie et en Afrique.  

« L’attention que reçoit le riz pour ces questions est relativement minime par rapport à l’étendue du problème. Les personnes sont informées sur le chocolat, le café, les solutions capillaires, mais le riz est une préoccupation secondaire », explique Paul Nicholson, en charge de la recherche sur le riz et la durabilité à Olam International. 

Pour rappel, le riz est la céréale la plus consommée au monde et de seconde la plus cultivée après le blé. Selon l’IRRI, il faut environ 1 400 litres pour produire un kilogramme de riz.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Le Nigeria n’envisage pas d’émettre un eurobond pour financer son budget 2019

Mozambique: le volume de marchandises traité par les ports devrait dépasser les attentes, à plus de 50 millions de tonnes en 2019 (gouvernement)

Ethiopie: le gouvernement va scinder Ethio Telecom en deux entités distinctes avant sa privatisation  

CEDEAO : pour le ministre Adama Koné, « la monnaie unique n'est plus une utopie technocratique »

 
FINANCE

Ouganda: l’Emirati Majid Al Futtaim va ouvrir deux hypermarchés sous enseigne Carrefour

La banque d’affaires Renaissance Capital ouvre une filiale au Kenya et cible les bons et obligations du trésor

Le fonds d’investissement ASISA ESD va soutenir des PME en Afrique du Sud grâce à des financements mobilisés auprès de l’AFD

Groupe BGFIBank : nomination de trois nouveaux administrateurs indépendants

 
ELECTRICITE

Le solaire et l’éolien fourniront 50% de notre électricité, d’ici à 2050, selon BloombergNEF

Comores : la BAD soutient les réformes du secteur électrique à hauteur de 8 millions €

Zimbabwe : le pire est à craindre, avec le risque d’arrêt du barrage de Kariba en septembre 2019

Nigeria : Green Energy obtient une licence pour construire une centrale à gaz de 40 MW à Otakikpo

 
HYDROCARBURES

Congo : un rapport de Havoc confirme l’excellente qualité du réservoir du puits TLP-103C sur Tilapia

Maroc : l’étude de faisabilité du champ gazier Lixus montre que la production y est techniquement réalisable

Nigéria : l’armée détruit 50 raffineries illégales de pétrole

L’Egypte envisage de lancer un nouveau cycle de licences dans la partie occidentale de la Méditerranée

 
MINES

L'Afrique du Sud veut accroître sa part de marché dans le secteur minier de la RDC

Ghana : pour l’ancien président Kufuor, le secteur minier local a le potentiel pour produire des milliardaires locaux

Zambie : Glencore ferme sa fonderie de Mufulira jusqu’en décembre pour rénovation

RDC : la mine Kakula en bonne voie pour entrer en production en 2021

 
TELECOM

Le Ghana mobilise près de 90 millions £ pour améliorer l’apprentissage des sciences technologiques dans le pays

L’Angola lance un mini satellite dénommé Cansat dans le cadre de la préparation de sa jeunesse aux sciences spatiales

Côte d’Ivoire : Orange se prépare pour l’ouverture d’un digital center

L’Association des points d’échange Internet d’Afrique fait du Rwanda son quartier général

 
FORMATION

France Université Numérique propose une formation certifiante en ligne sur l’urbanisme durable

L’École Supérieure de la Francophonie pour l'Administration et le Management vient de lancer son concours d'admission pour la promotion 2019-2020

Des bourses de doctorat pour les étudiants africains dans les TIC, l’agroalimentaire, l’énergie, les mines et le climat

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

 
COMM

Prix africains du Fact-Cheking : Africa Check attend les candidatures jusqu’au 30 juin

La part du digital dans les revenus de l’industrie des médias et du divertissement ne cesse d’augmenter (PwC)

Afrique : selon l’étude « Brand Africa 100 », Nike est la marque la plus appréciée sur le continent en 2018

Nigeria : en attendant le règlement définitif de leur litige avec le régulateur Raypower FM et Africa Independent Television peuvent émettre

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro