La société belge Besix Group décroche le contrat pour la construction de la centrale de Nachtigal (420 MW), au Cameroun

(Agence Ecofin) - Besix Group, entreprise belge du secteur de la construction, annonce avoir décroché le contrat pour la conception et la construction, dans la région du Centre du Cameroun, de la centrale hydroélectrique de Nachtigal, d’une capacité de production de 420 MW.

Cette infrastructure permettra d’augmenter la capacité de production du pays de 30%, selon la Banque mondiale, qui est partie dans ce projet à travers la Société financière internationale (SFI), sa filiale spécialisée dans le financement du secteur privé.   

A en croire le constructeur belge, les travaux qui seront réalisés en partenariat avec la société française NGE (Nouvelles générations d’entrepreneurs, leader du terrassement en France) et le Marocain SGTM (Société générale des travaux du Maroc), démarreront avant la fin  de l’année 2018 courante, et vont durer 57 mois au total.

Porté par Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), une entreprise de droit camerounais contrôlée à 40% par EDF International, 30% par l’Etat du Cameroun et 30% par la Société financière internationale, la centrale hydroélectrique de Nachtigal coûtera environ 656 milliards de francs Cfa.

«Le projet de Nachtigal, l’un des très rares partenariats public-privé (PPP) à avoir vu le jour dans le secteur de l’hydroélectricité en Afrique subsaharienne, va accélérer la réalisation des objectifs de développement du Cameroun, et notamment la réduction de la pauvreté.», a souligné Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun. C’était dans un communiqué publié le 19 juillet 2018, dans lequel l’institution de Bretton Woods annonçait la mise à disposition d’une garantie de 794,5 millions de dollars (environ 447,17 milliards FCFA) dans le cadre de la réalisation de ce projet.

Brice R. Mbodiam


Ecofin Electricité     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité