Ecofin Finance

Nairobi Securities Exchange espère lancer son marché de produits dérivés durant le premier semestre 2019

Nairobi Securities Exchange espère lancer son marché de produits dérivés durant le premier semestre 2019

(Agence Ecofin) - Le Nairobi Securities Exchange (NSE) a annoncé, le 30 janvier, le lancement d’un marché de produits dérivés durant le premier semestre de 2019 et l’introduction de deux nouvelles entreprises d'ici la fin de l'année en cours.  

«L’idée générale est de lancer un marché de produits dérivés au cours du premier semestre de l'année en cours.», a déclaré le directeur du marché des produits dérivés au sein du NSE, Terrence Adembesa, lors d’une conférence de presse. 

Indiquant qu’une demande finale d'approbation de négociation des produits dérivés a été adressée à l'Autorité de réglementation, M. Adembesa, qui n’a pas précisé la nature des contrats à échanger sur ce nouveau marché.

Des dirigeants du Nairobi Securities Exchange avaient déclaré précédemment que l'intérêt se porte sur l'échange des contrats à terme sur des indices boursiers dans une première étape, avant d’ajouter ultérieurement des contrats à terme sur des actions et des devises.

Ces mêmes dirigeants ont indiqué que le lancement d’un marché de produits dérivés augmenterait la liquidité de la bourse, qui compte 65 sociétés cotées.

S’exprimant lors de la même conférence de presse, le directeur de développement du Nairobi Securities Exchange, Bahati Morara, a d’autre part révélé que l’intérêt se porte sur l’introduction de deux nouvelles entreprises d’ici fin 2019, en l’occurrence la chaîne de supermarchés Tuskys et la National Oil Corporation of Kenya (NOCK), la compagnie pétrolière nationale.

Le gouvernement avait annoncé en septembre 2017, son intention d'introduire la National Oil Corporation of Kenya sur la Bourse de Nairobi et le London Stock Exchange (LSE) pour lever un milliard de dollars.

«Nous envisageons cette double cotation durant l’année en cours.», a déclaré M. Morara, ajoutant que la Bourse de Nairobi a entamé des pourparlers avec le LSE à ce sujet depuis plusieurs mois.

Lire aussi:

09/01/2019 - Le Nairobi Securities Exchange reprend du service après son deuxième « bug technique » en 5 mois

08/12/2017 - Les perturbations électorales passées, les transactions bondissent de 58% sur le Nairobi Securities Exchange

28/06/2017 - Les banques cotées sur le Nairobi Securities Exchange ont connu un premier trimestre 2017 difficile

01/12/2016 - Nairobi Securities Exchange s’apprête à accueillir son premier fonds indiciel coté

05/08/2016 - Le promoteur immobilier Superior Homes Kenya va rejoindre le Nairobi Securities Exchange  


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique