Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La DG du Johannesburg Stock Exchange s'inquiète des incertitudes provoquées par les discours préélectoraux

La DG du Johannesburg Stock Exchange s'inquiète des incertitudes provoquées par les discours préélectoraux

(Agence Ecofin) - Nicky Newton-King, la directrice générale du Johannesburg Stock Exchange, le plus ancien et important marché financier africain, a exprimé son inquiétude quant à l’incertitude que les discours préélectoraux installent chez les investisseurs notamment les étrangers.

« Nous nous efforçons d'identifier les orientations politiques que nous aimerions prendre. Mais à mesure que nous avançons dans le processus des élections, je crains qu'on soit dans des positions extrêmes, avec des acteurs qui cherchent à se positionner face à leurs électeurs », a déclaré Mme Newton-King, lors d'une prise de parole dans un forum des affaires à Indaba en Afrique du sud. 

Dans certains discours des leaders de l'African National Congress, le parti au pouvoir en Afrique du Sud, des propositions sont faite en vue de revoir et d'élargir le mandat de la banque centrale, afin que sa politique monétaire prenne aussi en compte les objectifs de création des emplois et de protection sociale.

Mais une des propositions qui inquiètent le plus, c'est la volonté exprimée de prendre une mesure qui imposerait aux gestionnaires de fonds de pension, notamment, d'investir une certaine proportion de leurs actifs, dans des projets prioritaires indiqués par la loi. 

Les analystes et acteurs du marché financier sud-africain reprochent à cette idée le fait qu'elle est contraire à la logique de marché, qui veut que l'investisseur ne prennent des risques que par rapport au rendement qu'il en attend. Aussi, ils apportent des exemples qui démontrent que de telles initiatives n’ont pas prospéré dans le passé.

L'Afrique du Sud vit dans l'ambiance des élections générales qui sont prévues pour mai 2019, mais dont la date précise n'a pas encore été fixée. Le président Cyril Ramaphosa, qui a pris la place de Jacob Zuma accablé par des scandales de corruptions, cherche à conforter sa place. 

Il doit faire face à l'aile dure de son parti qui souhaite plus de réformes sociales, et doit rassurer en même temps les investisseurs nationaux et internationaux qui s'inquiètent d'une possible détérioration de l'environnement des affaires. Une recherche d’équilibre qui sera mise à rude épreuve dans les prochains mois.

Selon un rapport qui avait été publié par le ministère sud-africain des finances en novembre 2017, la part des investisseurs étrangers sur le Johannesburg Stock Exchange était de 38%. Avec les changement qui sont survenus sur les marchés financiers internationaux, les choses ont du évoluer depuis. La bourse sud-africaine mène constamment des roadshows pour attirer toujours plus d'investisseurs. 

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Seychelles : la FAO accompagne la gestion durable des forêts et la production de la bioénergie

Angola: l'annulation d'une commande de nouveaux appareils Boeing, pourrait coûter environ 64 millions $ à l'Etat

Aliko Dangote : l’Afrique a besoin « d’un maximum de 20 dirigeants tels que les présidents du Ghana, du Rwanda et de la Côte d’Ivoire »

Côte d’Ivoire : le chinois CHEC décroche un contrat de 110 millions $ pour des projets d’adduction d’eau potable

 
AGRO

Kenya : le gouvernement libérera 2 millions de sacs de maïs pour réduire le prix de la farine

L’Angola est devenu en 2018, le troisième marché le plus important pour la volaille américaine

Le Gabon envisage de faire du Maroc, un partenaire essentiel pour sa politique agricole

Afrique du Sud : Tiger Brands contestera le recours collectif sur son rôle dans l'épidémie de listériose

 
ELECTRICITE

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

Avaada Energy a levé 145 millions $ pour le développement de 2,4 GW de solaire en Afrique et en Asie

Afrique du Sud : la crise énergétique pourrait coûter 1,1% à la croissance économique selon la Banque centrale

Cameroun : après de nombreux reports, la réception définitive du barrage de Mekin est annoncée pour le 15 janvier 2020

 
HYDROCARBURES

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

Maroc : Schlumberger convertit sa participation optionnelle sur le permis Anoual en une participation directe

Nigeria : Wärtsilä va installer une centrale électrique fonctionnant au GNL pour le compte du cimentier BUA

 
MINES

Mali : le gouvernement signe une nouvelle convention minière avec Resolute Mining sur le projet Syama

Newmont et Goldcorp finalisent leur «mégafusion»

Côte d’Ivoire : Roxgold lancera son premier programme de forage à Séguéla la semaine prochaine  

Gemfields cède ses intérêts dans Jupiter Mining «pour se concentrer sur ses mines africaines»

 
TELECOM

Botswana: les attaques sur le réseau télécoms de BTC s’accentuent avec la forte demande du cuivre sur le marché

L'Université de Nagasaki et NEC Corporation testent un programme d'authentification biométrique et de santé globale au Kenya

Zambie: l’Etat discute avec Huawei sur la possibilité d’introduire la 5G dans le pays

Sénégal : Macky Sall veut un cadre réglementaire sur l’abonnement, l’utilisation et le paiement des factures de téléphone par l’Etat

 
COMM

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Sénégal : sale temps pour Excaf Telecom condamné à payer 600 millions de francs CFA pour avoir repris des images de Côte Ouest

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique