Ecofin Finance

Mauritius Commercial Bank et la BAD lancent le premier fonds indiciel coté d’Afrique, adossé sur des obligations émises en monnaies locales

(Agence Ecofin) - La Banque Africaine de Développement (Bad) et la Mauritius Commercial Bank (MCB), ont annoncé le lancement du premier fond indiciel coté en bourse, qui soit adossé sur des obligations émises en monnaies locales.

Ce produit offre une possibilité d’investissement permanent et sera adossé sur l’indice obligataire BAD/Bloomberg lancé en 2014. Il comprendra, pour un début, les obligations de l’Afrique du Sud, de l’Egypte, du Nigeria, du Kenya, de la Namibie, du Botswana, du Ghana et de la Zambie.

« Nous sommes ravis de nous associer à la Banque africaine de développement pour lancer ce fonds pionnier. Cela témoigne de l’engagement de la Banque et de MCB à contribuer au développement des marchés obligataires en devises locales sur le continent et à la qualité de nos capacités de gestion des investissements », a déclaré Pierre-Guy Noel, directeur général de MCB Group.

Stefan Nalletamby (photo), directeur du département développement du secteur financier à la BAD a confié, quant à lui, que « la Banque africaine de développement montre son engagement à soutenir le développement et l'investissement dans des instruments financiers à long terme émis sur nos marchés financiers locaux ».

Chamberline Moko


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique