Ecofin Finance

L’Ouganda va obliger les opérateurs télécoms à rejoindre le marché boursier local

(Agence Ecofin) - Le gouvernement ougandais a annoncé le 18 septembre, qu’il allait imposer à tous les opérateurs télécoms actifs dans le pays, l’introduction d’une partie de leur capital sur le marché boursier local comme l’une des conditions d’obtention d’une licence. «Cette décision contribuera à atténuer la fuite des capitaux, entre autres avantages.», a précisé le gouvernement dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion du Conseil des ministres.

Ce même communiqué indique d’autre part que le gouvernement a donné son feu vert au renouvellement de la licence de la filiale ougandaise de l’opérateur sud-africain MTN, sans préciser si la nouvelle décision relative à la cotation obligatoire sur l’Uganda Securities Exchange, s’applique à ce renouvellement.  

Avec plus de 10 millions d’abonnés, MTN Uganda est le premier opérateur télécoms du pays. Sa licence de 20 ans obtenue en 1998 devait expirer cette année. La Commission des communications de l’Ouganda (UCC), le régulateur du secteur des télécommunications, avait annoncé en août dernier, qu’elle allait demander à MTN Uganda de rejoindre le marché boursier.

Lire aussi:

18/09/2018 - Ouganda : le laboratoire pharmaceutique Cipla lève 41 millions $, dans le cadre de son introduction en bourse

26/06/2018 - Ouganda: le groupe pharmaceutique CIPLA et la filiale locale de MTN vont rejoindre le marché boursier

11/07/2016 - Ouganda: lancement officiel d’un marché boursier alternatif  

06/02/2013 - La bourse de l’Ouganda mise sur l’année 2013


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique