Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Ecobank : une marge nette financière en hausse au terme du premier semestre 2018, mais des défis persistent…

  • Date de création: 30 juillet 2018 18:30

(Agence Ecofin) - Pour le premier semestre s'achevant au 30 juin 2018, le groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Incorporated a annoncé un résultat net financier de 168,5 millions $. Cette performance s'inscrit en hausse de 37%, comparée au résultat net de la même période en 2017 (123,4 millions $).

Le directeur général du groupe Ade Ayeyemi s'est montré satisfait de cette tournure des choses. « Ces résultats montrent les accomplissements considérables que nous effectuons déjà dans la phase d'exécution de notre stratégie. Pour le premier semestre, l'entreprise a généré un bénéfice avant impôts de 213 millions $, en hausse de 41% par rapport à la même période il y a un an », a-t-il déclaré commentant cette information.

On note cependant que cette performance cache un certain nombre d'indicateurs qui pourraient constituer des défis sur le résultat annuel. Déjà le bénéfice d'exploitation hors provisions (qui indique combien une entreprise a gagné effectivement sur ses activités) a été de 347,1 millions $. Il est en baisse de 3% comparé à celui du semestre s'achevant au 30 juin 2017.

Une contreperformance opérationnelle est marquée par la baisse (-17%) des revenus nets des activités de trading à 192,4 millions $, contre 232,6 millions $ au premier semestre 2017. Le recul sur ce segment a été suffisant pour diluer, la hausse (+11%) des revenus de frais et commissions et celle, plus modeste (+3%), des revenus d'intérêts perçus sur les prêts à la clientèle.

Mais sur la base d'une méthode de calcul qui minimise le risque sur les titres publics (bons et obligations du trésor) Ecobank a établi un niveau de dépréciation sur les actifs en baisse (-22% pour les prêts à la clientèle et -77% pour les titres publics). C’est ce repli de la valeur des dépréciations qui a permis d’obtenir la progression remarquée sur son résultat net financier.

Il est aussi à relever que certaines rubriques du compte des résultats financiers n'ont pas été prises en compte et impacteront le tableau global de fin d'année. Il s'agit notamment d'une différence en perte de valeur de change de 74,4 millions $ sur la transcription des opérations extérieures, contre un gain de 49 millions $ en 2017, et de la perte potentielle de 31 millions $, sur la valeur des instruments financiers qui figurent dans son portefeuille d'investissement.

Lorsqu'on prend en compte ces deux variables, le bénéfice net effectif et consolidé du groupe Ecobank au cours de ce premier semestre n'est plus que de 63,11 millions $, en baisse de 77%, comparé aux 274,3 millions $ de la période en 2017. La part revenant au groupe stricto-sensu (soustraite de celle des actionnariats minoritaires dans ses filiales) est en baisse de 81%, à seulement 48,35 millions $.

Toutefois le groupe peut compter sur une trésorerie qui s'est renforcée de près de 341,03 millions $ au cours du premier semestre. Aussi, on a noté comme une amélioration des performances sur les segments de services, autres que la banque corporate et d'investissement.

C'est le cas notamment de ses autres activités (qui incluent les activités de la holding, la filiale eProcess, la branche investissements et gestion des actifs, ou encore la banque à l'internationale basée à Paris), qui ont généré un bénéfice avant impôt de 112,3 millions $. 

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Les pays africains ne devraient pas s’attendre à une nouvelle initiative d’allègement de la dette, avertit un haut responsable américain

Le Mozambique et les Etats-Unis signent un accord pour stimuler leurs relations commerciales

Mali : la Boad débloque 25 milliards FCFA pour la construction de 1085 logements sociaux et économiques

Gambie : 2,7 millions $ pour améliorer les réponses aux risques de catastrophes avec l’appui de la BAD

 
AGRO

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

Ethiopie : la nouvelle usine de Coca-Cola sera achevée d'ici 2020

Angola : l’Etat lance un appel d’offres pour privatiser 4 fermes agricoles publiques

 
ELECTRICITE

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

Mozambique : 420 millions $ obtenus de la Banque mondiale pour le projet électrique de Temane  

SEforALL : une approche d’électrification intégrée accélérera le processus d’accès universel à l’électricité

 
HYDROCARBURES

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

Le Nigeria va relancer les travaux d’exploration pétrolière dans le bassin du lac Tchad

 
MINES

Gabon : Eramet lèvera 640 millions € pour augmenter sa production de manganèse de 63% en 5 ans

Afrique du Sud : selon un rapport, le commerce illicite de l’or ferait perdre environ 1 milliard de dollars annuels au pays

Zimbabwe : les mineurs locaux poussés à des choix désespérés par manque de capitaux et de mécanismes adaptés

Gabon : le ministre des Transports accuse la Comilog suite au déraillement d’un train minéralier

 
TELECOM

RDC : Vodacom est parvenu à un accord avec le gouvernement pour sa licence 2G

Afrique du Sud: Datacentrix décroche un contrat informatique de 21,6 millions $ auprès de SANParks

Gabon : la numérotation téléphonique passe à neuf chiffres le 12 juillet prochain

Kenya: Safaricom annonce des perturbations sur son réseau, du 20 au 23 juin 2019, suite à des travaux de maintenance

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

L’Afrique à l’honneur au festival du film d’animation d’Annecy en 2020

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique