Ecofin Finance

La Chine détiendra 30,34% de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures

(Agence Ecofin) - La Chine va détenir une participation de 30,34% dans la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures (AIIB), a annoncé le ministère chinois des Finances le 29 juin.

La Chine possédera 26,06% des droits de vote dans cette institution de financement multilatéral créée par Pékin pour rivaliser avec la Banque mondiale et la Banque asiatique de développement et redessiner l’architecture financière mondiale établie par les accords de Bretton Woods. 

La participation et les droits de vote de la Chine comme des autres membres fondateurs seront progressivement dilués à mesure que de nouveaux pays intégreront l'AIIB, a cependant indiqué le ministère chinois des Finances.

Derrière la Chine, le deuxième actionnaire de l'AIIB sera l'Inde, suivie de la Russie, de l'Allemagne et de la Corée du Sud.

Le capital autorisé de l'AIIB sera de 100 milliards de dollars, divisés en titres d'une valeur nominale de 100 000 dollars.

Des délégués de 57 pays ont participé le 29 juin à Pékin à la cérémonie de signature de l'acte de naissance de l'institution. 50 pays ont déjà  signé cette charte, les sept autres (Danemark, Koweït, Malaisie, Philippines, Pays-Bas, Afrique du Sud et Thaïlande) étant toujours en attente du feu vert de leur parlement.

  

Lire aussi

31/03/2015 - L’Egypte va rejoindre la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures

20/03/2015 - Quatre pays européens rejoignent la banque de financement multilatéral créée par la Chine

24/10/2014 - La Chine et 20 autres pays asiatiques lancent une banque rivale à la Banque mondiale


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique