Ecofin Finance

NSIA Bank est perçue par des analystes comme la future numéro deux du secteur bancaire en Côte d'Ivoire

NSIA Bank est perçue par des analystes comme la future numéro deux du secteur bancaire en Côte d'Ivoire

(Agence Ecofin) - Dans une grille d'analyse produite par un investisseur boursier indépendant basé en Côte d'Ivoire, il ressort que NSIA Bank pourrait très prochainement devenir la deuxième banque de Côte d'Ivoire, derrière la filiale locale du groupe Société Générale.

Le groupe dirigé par Jean Kacou Diagou et qui a récemment fait son entrée sur la BRVM, occupe déjà la place de première banque commerciale, en terme de réseau, avec un total de 82 agences selon la situation bancaire dans la sous-région à 2017, publié par la commission bancaire. Mais sur d'autres segments (Total de Bilan, nombre de comptes ouverts, crédit octroyés ou dépôts de la clientèle), il oscille entre la quatrième et la cinquième place).

Pour Brice Kouao, qui gère une école de bourse en Côte d'Ivoire, les choses devraient changer, avec l'acquisition par NSIA Bank des quatre filiales au sein de l'UEMOA du groupe nigérian Diamond Bank. En consolidant les volumes de crédits accordés par Diamond Bank Côte d'Ivoire en 2017, il conclut que NSIA Bank se retrouve à la deuxième place sur ce segment, avec un total de 784,3 milliards de FCFA, devant Atlantique Banque qui en était à 712,5 milliards de FCFA. 

Cependant beaucoup de paramètres devront entrer en ligne de compte comme par exemple de solides performances pour l'ensemble des acteurs mis en comparaison.

Aussi, cette hypothèse ne suffit pas à soutenir une décision d'investir sur les actions de la Banque. Sa valorisation boursière a chuté de 60,3% depuis son pic du 20 juin 2018 et la banque doit toujours gérer les défis issus de la baisse des prix du cacao, un secteur auquel elle est exposée.

Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique