Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Depuis mai 2019, le groupe Airtel Africa a obtenu des crédits bancaires supplémentaires pour 2,7 milliards $

  • Date de création: 24 juin 2019 12:48

(Agence Ecofin) - Airtel Africa, qui mène actuellement un processus d'introduction sur la Bourse de Londres et éventuellement celle de Lagos, au Nigeria, a signé plusieurs accords de prêts, d'un montant global proche de 2,7 milliards $, apprend-on d'un document officiel publié par le groupe de télécommunications.

La plus importante facilité financière a été arrangée au cours du mois de mai 2019, avec le groupe Standard Chartered Bank, pour un montant global de 2 milliards $. Toujours au cours de cette période, certaines filiales d'Airtel Africa ont négocié un prêt syndiqué de 425 millions $ avec Citigroup, HSBC Bank et le sud-africain Standard Bank.

Aussi Airtel Uganda a-t-elle obtenu une restructuration de sa dette avec le groupe sud-africain Absa Bank. Elle concerne un montant de 119 millions $ dus à la fin décembre 2019, et qui sera désormais remboursable en janvier 2021. Pareillement, Airtel Nigeria s'est offert mi-juin 2019, une facilité de 50 milliards de nairas (138,6 millions $) auprès de Zenith Bank. Enfin, BAIN, la holding actionnaire majoritaire d'Airtel Africa, a négocié un prêt de 75 millions $ avec la branche londonienne de JP Morgan Chase.

Ces nouveaux emprunts devraient changer le profil débiteur d’Airtel Africa. A la fin du mois de mars 2019, le poids de sa dette avait fortement baissé, et ne représentait plus que 3 fois son résultat avant impôts, amortissement et dépréciation des actifs, contre un peu plus de 9 fois, trois ans auparavant. Ce ratio d’endettement devrait être légèrement modifié désormais

En dehors de la facilité obtenue par sa filiale ougandaise, Airtel Africa n'a pas été précise sur ce à quoi serviront les ressources mobilisées dans le cadre de ces emprunts. Le groupe entrevoit encore la fracture numérique qui subsiste en Afrique subsaharienne, comme une opportunité. Il s'est donc montré ouvert à de nouveaux investissements pour en tirer profit. 

Rappelons aussi que sur les 9 prochains mois, Airtel Africa et ses filiales devront rembourser jusqu'à 900 millions $, si on écarte la restructuration de la dette obtenue pour sa filiale ougandaise. Aussi, une part des ressources mobilisées, via son ouverture de capital, servira à réduire cet endettement.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Burkina Faso : les Hauts-Bassins informés sur les mécanismes de financement du Fonds vert pour le climat

Burkina Faso: le gouvernement réalisera 37 projets d'adduction d'eau dans plusieurs régions

Côte d’Ivoire : la Chine accorde 266 millions $ pour l’adduction en eau potable et la santé

RDC: Félix Tshisekedi envisage une hausse du budget 2020 à 10 milliards $ pour accélérer la lutte contre la pauvreté

 
AGRO

Cameroun : le gouvernement va réduire les importations de blé et de malt qui ont coûté au pays 149 milliards de FCFA en 2018

Nigeria : Kano allouera 10 000 hectares de terres irrigables à la tomate durant la saison sèche 2019

Angola : la BAD apporte 1 million $ au programme de nutrition infantile dans la province de Bié

Maroc : Edita Food Industries installera une usine de fabrication de biscuits de 20 millions $

 
ELECTRICITE

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

Côte d’Ivoire : accord d’assistance technique de la SFI pour l’étude de faisabilité de deux centrales solaires de 30 MW

Afrique du Sud : la stratégie énergétique nationale (IRP) enfin adoptée !

Ghana : la construction du barrage polyvalent de Pwalugu (60 MW) par Sinohydro, démarre en novembre

 
HYDROCARBURES

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

Gabon : la campagne de forage de Vaalco démarre avec une première découverte de pétrole

Un navire angolais de forages pétroliers arrêté dans les eaux malaisiennes

 
MINES

Mozambique : des licenciements en vue à la mine de graphite Balama

Afrique du Sud : « le charbon sera encore là pour longtemps », selon le ministre des Mines et de l’Energie

Afrique du Sud : le prix du palladium atteint un nouveau record, une bonne nouvelle pour le projet Platreef

RDC : la mine Bisié a produit 2 345 tonnes d’étain au troisième trimestre

 
TELECOM

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

L’américain SpaceX veut porter à 42 000 le nombre de ses mini-satellites à déployer autour de la terre

Le Congo a initié la procédure de recrutement d’un opérateur pour gerer les infrastructures nationales de fibre optique

Mara Group ouvre une usine de fabrication de smartphones en Afrique du Sud, après le Rwanda

 
FORMATION

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

En Algérie, les universités locales signeront 11 accords de coopération avec les universités sud-coréennes

 
COMM

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Nigeria : des versions locales des émissions The Voice seront bientôt diffusées

Liberia : les autorités envoient les forces de l’ordre fermer la radio Roots FM

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique