Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Depuis mai 2019, le groupe Airtel Africa a obtenu des crédits bancaires supplémentaires pour 2,7 milliards $

Depuis mai 2019, le groupe Airtel Africa a obtenu des crédits bancaires supplémentaires pour 2,7 milliards $
  • Date de création: 24 juin 2019 12:48

(Agence Ecofin) - Airtel Africa, qui mène actuellement un processus d'introduction sur la Bourse de Londres et éventuellement celle de Lagos, au Nigeria, a signé plusieurs accords de prêts, d'un montant global proche de 2,7 milliards $, apprend-on d'un document officiel publié par le groupe de télécommunications.

La plus importante facilité financière a été arrangée au cours du mois de mai 2019, avec le groupe Standard Chartered Bank, pour un montant global de 2 milliards $. Toujours au cours de cette période, certaines filiales d'Airtel Africa ont négocié un prêt syndiqué de 425 millions $ avec Citigroup, HSBC Bank et le sud-africain Standard Bank.

Aussi Airtel Uganda a-t-elle obtenu une restructuration de sa dette avec le groupe sud-africain Absa Bank. Elle concerne un montant de 119 millions $ dus à la fin décembre 2019, et qui sera désormais remboursable en janvier 2021. Pareillement, Airtel Nigeria s'est offert mi-juin 2019, une facilité de 50 milliards de nairas (138,6 millions $) auprès de Zenith Bank. Enfin, BAIN, la holding actionnaire majoritaire d'Airtel Africa, a négocié un prêt de 75 millions $ avec la branche londonienne de JP Morgan Chase.

Ces nouveaux emprunts devraient changer le profil débiteur d’Airtel Africa. A la fin du mois de mars 2019, le poids de sa dette avait fortement baissé, et ne représentait plus que 3 fois son résultat avant impôts, amortissement et dépréciation des actifs, contre un peu plus de 9 fois, trois ans auparavant. Ce ratio d’endettement devrait être légèrement modifié désormais

En dehors de la facilité obtenue par sa filiale ougandaise, Airtel Africa n'a pas été précise sur ce à quoi serviront les ressources mobilisées dans le cadre de ces emprunts. Le groupe entrevoit encore la fracture numérique qui subsiste en Afrique subsaharienne, comme une opportunité. Il s'est donc montré ouvert à de nouveaux investissements pour en tirer profit. 

Rappelons aussi que sur les 9 prochains mois, Airtel Africa et ses filiales devront rembourser jusqu'à 900 millions $, si on écarte la restructuration de la dette obtenue pour sa filiale ougandaise. Aussi, une part des ressources mobilisées, via son ouverture de capital, servira à réduire cet endettement.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Le Togo opte (finalement) pour des placements privés pour son incursion sur les marchés internationaux

Mali : la Banque mondiale alloue 31 millions $ pour le renforcement de la résilience climatique

Angola : la Banque mondiale accorde un financement de 1,32 milliard $ pour des projets de développement

Gambie : 1,8 milliard $ seront consacrés à l’assainissement et à l’accès à l’eau dans les zones rurales et périurbaines

 
AGRO

Cameroun : un bassin de production de banane plantain est en préparation autour de Kribi

Nestlé annonce la fabrication d’un chocolat sans sucre additionnel

Zimbabwe : il faudra 218 millions $ pour faire face à l’insécurité alimentaire (ZimVac)

La Côte d'Ivoire et le Ghana renoncent à la suspension des ventes de cacao de 2020/2021

 
ELECTRICITE

150 millions de la Banque mondiale pour améliorer la fourniture de l’électricité à Bamako

Zimbabwe : Yaowei Technology investira 15 millions $ dans une usine de fabrication de panneaux solaires

L’IRENA s’associe à la RES4Africa pour promouvoir le développement des sources d’énergie propre en Afrique

Afrique : 1 097 MW de nouvelles centrales, dont plus de 50% de solaires ont été installées au 1er trimestre 2019

 
HYDROCARBURES

En 2024, les USA et la Chine deviendront les plus grands exportateurs et importateurs mondiaux de GNL (AIE)

Nigeria : le projet Egina de Total devient le premier à atteindre le niveau zéro gaz torché

Une enquête est ouverte sur le contrat d’assurance de la Sonara, l’unique raffinerie du Cameroun victime d’un incendie

Mauritanie : Expro remporte un contrat pour mettre hors service le champ pétrolier Chinguetti II

 
MINES

RDC : la mine Kibali en bonne voie pour produire 750 000 onces d’or en 2019

Malawi : le suisse Transamine veut acheter la production de plomb et d’argent de Tshimpala

Les présidents de la Guinée et du Liberia visitent le terminal de Dapilon du Consortium SMB-Winning, au port de Boké

Le russe Alrosa signe un accord de coentreprise avec la compagnie nationale de diamants du Zimbabwe

 
TELECOM

Huawei renforce sa collaboration avec ses partenaires marocains et internationaux

La Gambie sollicite l’expertise de l’Egypte pour développer les compétences de sa jeunesse dans les TIC

Rwanda : sous la bannière du programme We Care de GSMA, Airtel et MTN s’unissent pour l’inclusion numérique dans le pays

Ghana : GSMA, Vodafone et le GIFEC collaborent pour apporter la connectivité Internet en zone rurale

 
FORMATION

Togo : avant la Vlisco Fashion Fund 2019, des stylistes et couturiers reçoivent une formation en gestion de projets

La zone de libre-échange continentale africaine va améliorer la mobilité des étudiants (Rapport)

La BAD signe un accord pour renforcer la formation et la recherche dans les sciences mathématiques et l’innovation

Schlumberger, le leader mondial des services pétroliers envisage d'ouvrir un centre spécialisé de formation en Libye

 
COMM

Liberté de la presse : le Tanzanien Maxence Melo Mubyazi récompensé par le Comité pour la protection des journalistes

Tchad : les réseaux sociaux sont de nouveau accessibles

Seychelles : les autorités s’engagent à protéger la liberté de la presse

Sénégal : l’université virtuelle proposera bientôt une formation pour les professionnels africains des médias

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique