Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Les banques kenyanes portent l'offensive contre la domination des télécoms sur le Mobile Banking

  • Date de création: 22 mars 2017 09:57

(Agence Ecofin) - Les banques kényanes poursuivent sérieusement leur offensive concurrentielle sur le marché des opérations financières via le mobile. Selon l'association qui les regroupe, 23 banques ont déjà rejoint la plateforme Pesalink qui a été lancée au cours du mois de février, avec pour objectif d'éliminer progressivement l'intermédiation des opérateurs de télécommunication dans le mobile banking.

Pour s'imposer notamment face à la forte domination du M-Pesa de Safaricom, filiale du groupe britannique Vodafone, la solution des banques propose à ses utilisateurs un plafond de transaction journalière plus important qu'avec le mobile money, pour des coûts beaucoup plus faibles. Par ailleurs elle permet de transférer ou recevoir gratuitement, lorsque le montant ne dépasse pas les 500 shillings.

L'association des banquiers kényans espère faire adhérer à son projet l'ensemble des 43 banques qui opèrent sur leur marché.

Tout récemment, un rapport d'Analysis Manson, une firme spécialisée dans la veille stratégique sur le secteur des télécommunications, a indiqué qu'il était important de revoir le modèle économique et de régulation des services de transactions financières offerts par les opérateurs de télécommunication.

Bob Colymore, le directeur général de Safaricom, le leader du mobile banking au Kenya et en Afrique de l'est, a récemment annoncé dans une interview à CNN, que son groupe avait renoncé à obtenir une licence de banque, mais qu'il ne craignait pas la concurrence des banques. « Nous ne sommes pas dans une conquête de parts de marché, nous apportons des solutions concrètes. De ce point de vue notre modèle va au-delà des solutions de gestion financières via le mobile. Nous accompagnons les Kényans dans leurs initiatives et leurs projets et dans ce cadre il y a toujours des possibilités pour l'innovation », faisait-il savoir en substance.

Pour le premier semestre de son exercices 2017 le M-Pesa a continué d'être une importante source de revenus, avec un chiffre d'affaires secteur de 30 milliards de shillings (291,4 millions $). L'opérateur revendique aussi une base clientèle qui atteint 17,6 millions d'utilisateurs actifs sur une période de 30 jours, en hausse comparé au premier semestre 2016 (15,7 millions).

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Gabon : le premier emprunt obligataire sur le marché unifié de la Cemac souscrit à 126,3%

Sécurité alimentaire : l’Union européenne octroie 15 millions d’euros au Niger

Côte d’Ivoire : pour Jean Marie Ackah, les classements internationaux ne reflètent pas toujours le quotidien des entrepreneurs

La lutte contre la faim dans le monde ralentie par la vulnérabilité aux changements climatiques

 
AGRO

Cameroun : l’Allemagne offre une unité de transformation de produits forestiers non ligneux aux associations de femmes dans le septentrion

Kenya : le comté de Nyeri consacrera 2 millions $ à la régénération de son verger caféier

La BAD débloque 13,2 millions $ au profit du secteur de la pêche au Malawi

L’Inde injectera 30 millions $ dans la production rizicole en Sierra Leone

 
ELECTRICITE

Burkina Faso : 120 000 personnes électrifiées au solaire dans les zones rurales par Vergnet Burkina

Afrique du Sud : l’Eskom demande à la justice, une annulation des nouveaux tarifs électriques

Tunisie : 138 millions € de la BAD pour le renforcement du réseau en vue de l’inclusion des énergies renouvelables

Togo : 14 localités rurales électrifiées à l’off-grid solaire avec l’appui du Conseil de l’Entente

 
HYDROCARBURES

Aujourd’hui grand exportateur de gaz, l’Algérie risque d’en devenir un importateur net en 2030

Algérie : adoption du nouveau code pétrolier censé stimuler les investissements dans le secteur

Le Groupe espagnol Naturgy Energy augmente sa participation dans le gazoduc Medgaz

Le Ghana veut faire de son expérience dans le secteur pétrolier un produit d'exportation

 
MINES

Petra a payé 23,1 millions $ de taxes et redevances dans les pays où elle opère en 2018/19

La Côte d’Ivoire veut coopérer avec ses voisins ouest-africains pour éradiquer l’orpaillage clandestin

Zimbabwe : le gouvernement veut quadrupler ses revenus miniers annuels d’ici 2023

Guinée : les produits miniers pourront être expédiés par le Libéria

 
TELECOM

Ghana : le ministère de la Communication annonce une nouvelle opération d’identification des abonnés télécoms en 2020

La Sierra Leone rejoint le projet indien de télé-éducation et de télémédecine, e-VBAB Network Project

Kenya : le ministère des Télécoms a achevé la révision de la politique nationale des TIC

L’Ethiopie confie la réalisation d’un centre de construction et de test de satellites à ArianeGroup

 
FORMATION

Le programme Facebook London Accelerator propose une formation aux entrepreneurs technologiques d’Afrique

Sénégal : le gouvernement ouvre 4 nouveaux instituts de formation pour soutenir sa décision de ne plus orienter les étudiants vers le privé

Le Maroc soutiendra la formation des techniciens sénégalais des métiers de l’automobile

Six institutions du Togo et du Sénégal bénéficieront de l’accompagnement d'Erasmus en vue de la formation des ingénieurs

 
COMM

Le PDG de beIN Media Group met en garde les détenteurs de droits sportifs sur les dangers du piratage

La star nigériane Wizkid envisage de lancer son propre service de streaming

AKAA, l’unique foire d’art contemporain dédiée à l’Afrique, en France, revient pour sa 4e édition au Carreau du Temple

Gabon: vers un rebranding pour sauver la télévision publique, selon son DG Sylvain Abessolo

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique