Ecofin Finance

Maroc : suite à l’acquisition de Taslif, Salafin voit son actionnaire majoritaire, BMCE Bank of Africa, passer de 74,7% à 66,6%

Maroc : suite à l’acquisition de Taslif, Salafin voit son actionnaire majoritaire, BMCE Bank of Africa, passer de 74,7% à 66,6%

(Agence Ecofin) - BMCE Bank of Africa a franchi à la baisse le seuil de participation 66,6% du capital de Salafin (contre 74,7% précédemment), sa filiale spécialisée dans le crédit à la consommation, a-t-on appris d’une communication publiée sur la Bourse de Casablanca où les deux entités sont cotées. Ce repli relatif fait suite à l’acquisition de Taslif par Salafin, via une augmentation de capital.

BMCE Bank of Africa devient toutefois le premier actionnaire d’une société qui est désormais valorisée à 294,5 millions de dirham, contre 239,4 millions de dirhams précédemment.

 Un autre actionnaire de Salafin dont la participation est passé en dessous du seuil, cette fois de 5% de son capital, c'est le Régime Collectif d'Allocation des Retraites (RCAR) au Maroc.

En revanche, Saham Assurance, précédemment premier actionnaire de Taslif, a bénéficié de 74,1% des 550 577 de titres Salafin offerts dans le cadre de cette augmentation de capital. L’assureur marocain franchit ainsi à la hausse le seuil de participation de 10%.

 La fusion entre Salafin et Taslif permet au groupe BMCE Bank of Africa d'être le premier actionnaire du leader du crédit à la consommation au Maroc.

Après négociation et rachat des titres restant, les actions de Taslif devraient être radiées de la Bourse de Casablanca. En plus de cela, le groupe bancaire s'en sort avec une part importante de la prime de fusion évaluée à 460,2 millions de Dirhams.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique