Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

30 nouveaux pays vont rejoindre la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures

  • Date de création: 09 janvier 2017 18:03

(Agence Ecofin) - Trente nouveaux pays vont rejoindre la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (AIIB), a rapporté l’agence Bloomberg le 8 janvier, citant Jin Liqun (photo), le président de cette institution financière multilatérale présentée comme une alternative à la Banque mondiale et au Fonds monétaire international (FMI).

Lancée en juin 2015 à l’initiative de la Chine, l’AIIB est une tentative de Pékin et ses alliés de briser la domination occidentale sur la gouvernance des différents bailleurs de fonds multilatéraux déjà existants. Elle compte 57 membres fondateurs parmi lesquels figurent une vingtaine de pays occidentaux, dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Peu après le lancement de cette institution qui se donne pour mission de financer des projets d'infrastructures en Asie, dont une ligne de chemin de fer colossale reliant Pékin à Bagdad, les Etats-Unis ont appelé les pays souhaitant rejoindre l’AIIB à patienter jusqu’à ce que cette banque fasse preuve d’un respect des normes de gouvernance et des standards environnementaux et sociaux. Mais cet appel n’a pas été pris en considération par de nombreux pays à travers le monde, dont des alliés de Washington. Au sein du Groupe des 7 pays les plus industrialisés, seuls les Etats-Unis et le Japon ont préféré rester en-dehors de l’institution.

Dans un entretien accordé à Bloomberg, le président de l’AIIB a cependant affirmé que son institution demeure ouverte à une adhésion des Etats-Unis. « La porte restera toujours ouverte à une adhésion des Etats-Unis étant donné que l’AIIB est une institution multilatérale de développement », a précisé M. Liqun, un ancien vice-ministre des Finances chinois qui a également occupé des postes de responsabilité à la Banque mondiale et à la Banque asiatique de développement.

Washington soupçonne Pékin de vouloir utiliser l’AIIB pour favoriser ses entreprises et servir ses propres intérêts géopolitiques. La Chine détient en effet 30 % du capital de l’institution et 26 % des droits de vote, alors que l’Inde, deuxième actionnaire, vient très loin derrière avec 8,4 %.

En 2016, l’AIIB a financé 9 projets dans 7 pays pour un montant global de 173 milliards de dollars.

Lire aussi:

31/08/2016 - Le Canada va rejoindre la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures   

29/06/2015 - La Chine détiendra 30,34% de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures

15/04/2015 - La Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures comptera 57 pays fondateurs

31/03/2015 - L’Egypte va rejoindre la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Finance verte : Coöperatief Climate Fund Managers a levé 850 millions $ en deux ans pour des projets énergétiques

Tunisie : 150 millions d'euros de l'UE pour accélérer la relance économique

Mozambique: le FMI prévoit une croissance économique à deux chiffres à partir de 2023

Egypte: le gouvernement vise un déficit budgétaire de 7,2% et une croissance économique de 6% durant l’exercice 2019/2020

 
AGRO

La Tanzanie va livrer 1 million de tonnes de maïs au Kenya en 2019/2020

Côte d’Ivoire : l’exécutif veut attirer plus de jeunes dans le cacao grâce au prix plancher commun

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

 
ELECTRICITE

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

Mozambique : 420 millions $ obtenus de la Banque mondiale pour le projet électrique de Temane  

 
HYDROCARBURES

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

 
MINES

Le déficit d’approvisionnement de cuivre prévu pour l’année 2019 se confirme

Afrique du Sud : le projet Boikarabelo devrait produire son premier charbon en 2022

L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

Gabon : Eramet lèvera 640 millions € pour augmenter sa production de manganèse de 63% en 5 ans

 
TELECOM

Bénin : Isocel promet une offre Internet par fibre optique, "au coût le moins élevé du marché" (Interview)

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique