Ecofin Finance

La pause observée dans son expansion par BMCE Bank of Africa est positive pour sa viabilité, selon Fitch Ratings  

La pause observée dans son expansion par BMCE Bank of Africa est positive pour sa viabilité, selon Fitch Ratings  

(Agence Ecofin) - La pause, et même un certain repli, observés par le groupe bancaire marocain BMCE Bank of Africa dans le cadre de son expansion, sont perçus comme encourageants par Fitch Ratings. L'agence de notation a fait savoir, que cela traduit la diminution d'un certain appétit pour le risque, ce qui est une chose positive.

« La poursuite de l'expansion en Afrique, qui constituait jadis le principal moteur de la stratégie de BMCE, a été suspendue à un moment où la banque consolide sa présence existante dans la région. À notre avis, cela est le signe d’une réduction importante de l’appétit pour le risque, ce qui est positif pour le crédit et est à la base de l’amélioration de sa note de viabilité », a expliqué Fitch, dans une note de synthèse publiée à l’endroit des marchés.

En effet la note de viabilité du groupe marocain est sortie de la zone très spéculative (b+) pour se positionner au dernier niveau du simplement spéculatif (bb-). Toutefois, il y a encore des progrès à faire pour la hisser au niveau d'autres banques notées par l'agence de notation. Ftich considère en effet que, sur la base de son propre modèle de calcul de fonds propres, le niveau de couverture des actifs du groupe bancaire, qui sont liés à un certain risque, est autour de 8,5%, un niveau jugé assez faible. 

Évoluant désormais dans un marché domestique qui est devenu très mature, les grands groupes bancaires marocains sont allés à l'assaut de nouvelles possibilités de revenus et de nouveau marchés. Pour BMCE Bank particulièrement, cela a procuré un réel avantage au regard de l'importance des revenus de ses filiales, notamment africaines.

En effet, la contribution des activités à l'international du groupe marocain, dont le français Credit Mutuel - CIC est actionnaire de référence, a représenté jusqu'à 33,2% de son total de volumes d'affaires à la fin décembre 2017. Globalement, le consensus des investisseurs s'attend à une hausse de ses bénéfices d'exploitation et de son résultat net.

Un point aussi soulevé par Fitch Ratings, est que la solidité du profil émetteur de BMCE Bank reste forte sur le marché marocain des capitaux.

Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique