Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Risques politiques grandissants en Afrique : les solutions assurantielles d’Ascoma

  • Date de création: 28 janvier 2019 08:27

(ASCOMA ) - Depuis plusieurs années, l'instabilité politique gagne de nombreux pays, notamment sur le continent africain. À ce regain de tension s'ajoutent aujourd'hui des menaces terroristes et leurs conséquences dramatiques : violences, pillages, émeutes et de nombreux dégâts matériels. Mais ces risques sont-ils couverts par vos polices d'assurance ?

La réponse est « non ». En effet, les couvertures conférées par les polices d’assurance « Globale Dommages » classiques excluent les dommages causés lors d’attaques terroristes.

La situation n’est guère meilleure concernant les risques de grèves, émeutes et mouvements populaires, qui ne sont couverts que très partiellement avec, notamment, l’exclusion absolue des risques de pillage.

C'est pourquoi Ascoma a recherché pour ses clients des solutions adaptées à l’Afrique auprès des assureurs internationaux spécialisés. Ce contrat « Risque Politique » permet de garantir les risques liés à toute décision ou événement national d’ordre politique, pouvant générer des pertes économiques, financières ou commerciales. Les secteurs d’activités concernés sont - à titre indicatif et non exhaustif : l’hôtellerie et la restauration, la vente (supermarchés et boutiques), les centres commerciaux, les activités culturelles et de loisirs (cinéma, théâtre), les activités de transports (gares et aéroports), les industries, les concessionnaires de véhicules, les banques.

Deux options d’assurances sont proposées dans ce cadre : le FPV (Full Political Violence) ou le FPR (Full Political Risks).

La garantie «Full Political Violence» ou « Violence Politique » couvre les dommages qui résultent des :

  • Actes de sabotage et terrorisme,
  • Grèves, émeutes et mouvements populaires,
  • Actes de malveillance,
  • Insurrections, révolutions ou rébellions,
  • Mutineries et/ou coups d’Etat,
  • Guerres et guerres civiles.

La garantie «Full Political Risk» ou « Risque Politique » est plus large. Elle couvre les dommages inclus dans la garantie FPV, mais couvre également les risques liés aux situations suivantes :

  • Confiscation,
  • Nationalisation,
  • Privation,
  • Expropriation.

Ascoma est à même de vous accompagner et d’étudier comment couvrir ces dommages dans le cadre de votre activité.

Implanté sur le continent depuis plus de 60 ans, le Groupe Ascoma bénéficie, à travers chacune de ses filiales, d'une connaissance approfondie du marché local : risques spécifiques, réglementation des assurances, capacités et solidité des compagnies.

Ascoma en bref

Ascoma est un Groupe international et indépendant de courtage d’Assurances qui regroupe plus de 700 collaborateurs répartis dans 24 pays (dont 22 en Afrique). Ascoma met à disposition de ses clients des équipes hautement qualifiées, formées à la gestion des risques de l’entreprise et du particulier, capables de définir des solutions d’assurances sur mesure. Le Groupe Ascoma est également partenaire des plus grands courtiers mondiaux, ce qui lui permet d’accompagner ses clients partout où ils exercent.


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d’Ivoire : le gouvernement veut faire passer le couvert végétal de 11 à 20 % d’ici 2040

Sao Tomé-et-Principe: le gouvernement révèle l'existence d'une dette cachée de plus de 70 millions $

Le président Adesina attendu au Sommet du G7 à Biarritz : entreprenariat féminin, climat et fragilité, au cœur des débats.

L'Angola met fin à la privatisation de ses usines de textile

 
AGRO

Le changement climatique pourrait faire grimper les prix mondiaux de la banane

Angola : Biocom réalise une production de 65 000 tonnes de sucre sur son premier semestre 2019

Zambie : la flambée des prix de la semoule de maïs fait réagir le gouvernement

Gabon : le gouvernement promet l’ouverture de 80 nouvelles usines de transformation de bois cette année

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud : l’UK Climate Investment injecte 17 millions $ dans 250 MW de parcs éoliens

Sénégal : les consultations publiques bientôt conduites pour la centrale solaire de Niakhar

La Zambie veut alimenter Kariba avec l’eau du fleuve Congo : impossible, selon les experts

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

 
HYDROCARBURES

En 2017, la vente de pétrole et de gaz naturel a rapporté 14,5 milliards de dollars au Nigeria

La banque américaine d’Export-Import va soutenir le projet Mozambique LNG avec un apport de 5 milliards $

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

 
MINES

La Zambie ne veut plus de Vedanta Resources sur la mine Konkola

La demande de charbon de la Chine commencera à baisser à partir de 2025 (rapport)

Mali: African Gold Group lève 5 millions de dollars pour son projet Kobada

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

 
TELECOM

L’Ethiopie va reporter à décembre 2019 le lancement de son premier satellite

Niger : Orange va finalement céder ses parts à Rimbo Holding

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

 
FORMATION

Le gouvernement suédois octroie 35 millions $ à l'Université du Rwanda pour soutenir la formation et la recherche scientifique

La Fondation Oprah Winfrey propose des bourses d’études aux femmes africaines dans les domaines liés aux politiques publiques

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

 
COMM

Zimbabwe : Econet décide finalement de vendre son pôle média

Tunisie : les autorités interdisent à 3 médias de couvrir les prochaines élections présidentielles

Kenya : Madgoat TV veut obtenir une licence de télévision en clair

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique