Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : les activités d'assurance-vie menacées par de nouvelles dispositions de la loi fiscale, applicables dès 2019

Cameroun : les activités d'assurance-vie menacées par de nouvelles dispositions de la loi fiscale, applicables dès 2019
  • Date de création: 27 février 2019 13:53

(Agence Ecofin) - Le nouveau code publié le 22 février 2019 fait ressortir un élément qui devrait constituer un défi pour les activités d'assurance-vie au Cameroun. Jusqu'à la loi des finances de 2018, le secteur faisait partie de ceux qui étaient exonérés du paiement de la Taxe sur la Valeur Ajouté qui est de 19,25%. 

Or dans les nouvelles dispositions, il ressort que l'alinéa 13 de l'article 128 qui consacrait ce principe a été supprimé et ni le gouvernement, ni le parlement n'a pas particulièrement communiqué sur cette modification. Etonnamment, l’association des sociétés d'assurance du Cameroun n'est pas montée au créneau pour évoquer cette situation. 

Ce changement de législation rend désormais imposable de TVA tous les produits d'assurance-vie vendus au Cameroun. En d'autre terme, pour se constituer une réserve de capital qu'on pourra utiliser dans la vie de retraités, il faudra payer près de 20 FCFA, pour chaque 100 Francs gardés. Plus encore, cette suppression concerne aussi l'assurance maladie, qui commençait déjà à rentrer dans les habitudes d’une société camerounaise en proie à de nouvelles formes de maladies.

La logique derrière ce projet législatif du gouvernement n'est pas claire et le parlement ne semble même pas avoir remarqué la situation.

Rappelons que sur la base des chiffres produits par la fédération des compagnies d'assurance de droits nationaux africains, l'assurance-vie a fait son chemin au Cameroun, ajouté 7 millions $ à son chiffre d'affaires entre 2012 et 2016 et atteint les 87,3 millions $ (50,22 milliards de FCFA). 

« On pourrait trouver paradoxal que les solutions d'assurance vie soit fiscalisées alors que les comptes d'épargne au niveau des banque rémunèrent plutôt les clients. Le risque majeur dans cette situation porte sur des résiliations massives qui pourraient fragiliser les compagnies. Des solutions alternatives peu onéreuses telles que les banques et les mécanismes informels tels que les tontines, prendront le relais », a expliqué un expert du secteur dans un échange avec l'Agence Ecofin.

Le premier impacté par cette décision risque d'être Allianz Cameroun. La filiale du groupe allemand était en 2016, le premier en terme d'assurance-vie avec des parts de marché de 34%. Benefial Life Insurance et SUNU Assurance-vie risquent aussi de subir cette décision. Viendront enfin les entreprises qui seront contraintes d'assurer leurs salariés, et qui risquent de voir exploser les dépenses de personnels.

Ceux qui pourraient se frotter les mains ce seront les banques. Elles ont un grand besoin de liquidités de long terme. Du moment qu'elles n'auront plus besoin de passer par les services d'assurance pour mobiliser ce type d'épargne, elle ne devraient pas hésiter à doper leurs services de bancassurance. Il y a enfin la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale qui pourrait voir son nombre d'adhérents augmenter, même si elle n'a pas toute la confiance des cotisants. 

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

L'Ouganda réhausse ses perspectives de croissance à 6,3% en 2019/2020

Kenya: 10,1 milliards de dollars rapatriés en trois ans dans le cadre d’une amnistie fiscale

Burkina Faso : le Parlement approuve l’octroi de 8 millions par l’IDA pour un projet de résilience climatique

Brexit : après un énième échec politique, la Première ministre Theresa May va jeter l'éponge

 
AGRO

Le Kenya veut porter sa production caféière à 100 000 tonnes, à moyen terme

Maroc : des droits de douane de 135% frapperont les importations de blé tendre, à partir de juin

Côte d’Ivoire : le CCA annonce une suspension des autorisations d’exportation de noix de cajou

Burkina Faso : le gouvernement octroie 11,3 milliards FCFA pour apurer la dette des producteurs de coton

 
ELECTRICITE

Le Mozambique propose d’exporter de l’électricité vers la Zambie et le Zimbabwe

Sénégal : réception des 46 turbines éoliennes du parc éolien de Taïba Ndiaye

Rwanda : BBOXX obtient 8 millions $ en francs rwandais pour étendre sa part de marché

Maroc : le consortium mené par EDF remporte la construction d’une centrale solaire de 800 MW

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria se prépare à rentabiliser le gaz normalement torché par les producteurs  

BW en passe de devenir une entreprise pétrolière E & P

Côte d’Ivoire : le gouvernement attribue quatre blocs d’exploration pétrolière à Total et Eni

La Sierra Leone rouvre son quatrième cycle d’octroi de licences pétrolières

 
MINES

Zimbabwe : B2Gold s’intéresserait au projet d’or Shamva

Kinross : de nouveaux visages pour une nouvelle ère en Mauritanie

Tanzanie : Strandline lève des fonds pour ses projets Fungoni et Tajiri

Le Ghana en quête d’investisseurs pour exploiter ses ressources de bauxite

 
TELECOM

Namibie: MTC entame le processus d’introduction en bourse le 19 juin 2019

Nigeria: le ministre des Communications plaide pour une banque de développement des TIC

Le Soudan du Sud se dote d’une passerelle internationale pour faire chuter les coûts d’appel vers l’étranger

« Plus de murs », c’est le message de Ken Hu, Vice-Président de Huawei, le 23 mai 2019 lors de la Conférence de Potsdam sur la cybersécurité

 
FORMATION

Insead Business School annonce le lancement de sa bourse en MBA pour les étudiants africains

La Harvard Business School Online ouvre un cours grand public sur les technologies financières

Lambda School lance son programme de formation en ligne, accessible gratuitement aux jeunes développeurs de Côte d’Ivoire

La Banque mondiale propose un cours en ligne grand public sur les partenariats public-privé

 
COMM

RDC : l’agence de presse Sputnik signe un accord de partenariat avec le radiodiffuseur national congolais

Zimbabwe : les autorités veulent accorder 24 licences pour des chaînes de télévision

Afrique francophone : Facebook va accompagner 10 000 PME dans leurs stratégies de marketing digital

Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde  

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique