Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Nigeria : des assureurs demandent un délai supplémentaire de 3 ans pour se conformer aux exigences de capital minimum

Nigeria : des assureurs demandent un délai supplémentaire de 3 ans pour se conformer aux exigences de capital minimum
  • Date de création: 15 juillet 2019 13:27

(Agence Ecofin) - Des investisseurs nigérians, actionnaires de compagnies d’assurance, ont saisi le régulateur du secteur pour demander une prorogation du délai (30 juin 2020) fixé pour se conformer aux nouvelles exigences de capital minimum. Selon des informations rapportées par des médias nigérians, ces actionnaires souhaitent que le délai soit prolongé de trois à cinq années, ce, pour leur permettre de mobiliser des financements nécessaires pour cette recapitalisation.  

« Dans le secteur bancaire, de nombreuses banques ayant fusionné pour se conformer aux exigences de capital minimum se heurtent encore à de nombreuses difficultés. S’il en est ainsi pour les banques qu’en sera-t-il pour les compagnies d’assurance qui ne disposent que d’une année pour se recapitaliser ?», s’est interrogée Bisi Bakare, présidente du Pragmatic Shareholders Association of Nigeria

« Nous avons besoin de deux années supplémentaires, car le temps imparti pour ce processus ne nous permettra pas de mobiliser les financements nécessaires, et nous serons obligés de céder nos actions à des investisseurs étrangers.», a commenté Sunny Nwosu, président émérite de l’Independent Shareholders Association of Nigeria (ISAN), selon des propos rapportés par le site internet du journal local The vanguard 

Au Nigeria, la National Insurance Commission (NAICOM) a accordé une période de 13 mois aux compagnies d’assurance pour relever leur capital social. Cette mesure prise en mai 2019 vise à renforcer la solidité financière des compagnies qui opèrent dans ce secteur.

Cette évolution réglementaire intègre une logique qui a été adoptée dans presque tous les marchés d’assurance en Afrique. Le problème récurrent derrière ces initiatives est le fait qu’on exige plus d’investissements dans le secteur mais sans toutefois présenter des mesures d’accompagnement qui garantiront une croissance dans la rentabilité du secteur. Il devient donc difficile d’apporter des fonds propres supplémentaires ou de convaincre de nouveaux investisseurs.

Chamberline Moko


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d’Ivoire : le gouvernement veut faire passer le couvert végétal de 11 à 20 % d’ici 2040

Sao Tomé-et-Principe: le gouvernement révèle l'existence d'une dette cachée de plus de 70 millions $

Le président Adesina attendu au Sommet du G7 à Biarritz : entreprenariat féminin, climat et fragilité, au cœur des débats.

L'Angola met fin à la privatisation de ses usines de textile

 
AGRO

Le changement climatique pourrait faire grimper les prix mondiaux de la banane

Angola : Biocom réalise une production de 65 000 tonnes de sucre sur son premier semestre 2019

Zambie : la flambée des prix de la semoule de maïs fait réagir le gouvernement

Gabon : le gouvernement promet l’ouverture de 80 nouvelles usines de transformation de bois cette année

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud : l’UK Climate Investment injecte 17 millions $ dans 250 MW de parcs éoliens

Sénégal : les consultations publiques bientôt conduites pour la centrale solaire de Niakhar

La Zambie veut alimenter Kariba avec l’eau du fleuve Congo : impossible, selon les experts

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

 
HYDROCARBURES

En 2017, la vente de pétrole et de gaz naturel a rapporté 14,5 milliards de dollars au Nigeria

La banque américaine d’Export-Import va soutenir le projet Mozambique LNG avec un apport de 5 milliards $

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

 
MINES

La Zambie ne veut plus de Vedanta Resources sur la mine Konkola

La demande de charbon de la Chine commencera à baisser à partir de 2025 (rapport)

Mali: African Gold Group lève 5 millions de dollars pour son projet Kobada

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

 
TELECOM

Le Maghreb Start-up Network : une initiative soutenue par la Banque Mondiale et la SFI pour renforcer les écosystèmes start-up au Maghreb

L’Ethiopie va reporter à décembre 2019 le lancement de son premier satellite

Niger : Orange va finalement céder ses parts à Rimbo Holding

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

 
FORMATION

Le gouvernement suédois octroie 35 millions $ à l'Université du Rwanda pour soutenir la formation et la recherche scientifique

La Fondation Oprah Winfrey propose des bourses d’études aux femmes africaines dans les domaines liés aux politiques publiques

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

 
COMM

Zimbabwe : Econet décide finalement de vendre son pôle média

Tunisie : les autorités interdisent à 3 médias de couvrir les prochaines élections présidentielles

Kenya : Madgoat TV veut obtenir une licence de télévision en clair

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique