Ecofin Finance

L'assureur sud-africain Sanlam indique que la faible performance des marchés financiers a pénalisé ses revenus d'investissement

L'assureur sud-africain Sanlam indique que la faible performance des marchés financiers a pénalisé ses revenus d'investissement

(Agence Ecofin) - Sanlam Group, le premier assureur africain en terme de capitalisation boursière et récent acquéreur du leader marocain de l'assurance et de la réassurance Saham Finances, a indiqué qu'un faible rendement de ses placements sur différents marchés financiers (monétaire, dette et actions) a pénalisé ses performances de 2018.

Globalement son bénéfice net a reculé de 8% pour se situer à 9 milliards de rands (619,6 millions $), mais le revenu net sur les investissements, lui, a reculé de 57%, pour se situer à 707 millions de rands (48,6 millions $) contre 1 milliard de rands en 2017.

« Nous avons de bonnes et de mauvaises années d’investissement et c’est pourquoi les assureurs se concentrent sur les résultats opérationnels. Nous avons des capitaux investis dans divers instruments. Même si les marchés monétaires allaient bien, les actions étaient en baisse, les obligations étaient plutôt stables », a relativisé Ian Kirk le directeur général de la structure.

Sanlam n'est pas le seul assureur sud-africain à déplorer cette situation. Discovery et Liberty (branche assurance du groupe bancaire Standard Bank) ont eux aussi signalé un faible rendement des investissements sur les marchés financiers. « C’est un environnement difficile en Afrique du Sud. Les bonnes entreprises donnent des résultats médiocres », a fait savoir Ian Kirk, ajoutant : « Nous aurions aimé être dans une meilleure position, bien sûr ».

La banque centrale sud-africaine dans un récent rapport a indiqué que la croissance économique de 2018 a été de +0,8%.

Pris globalement, le Johannesburg Stock Exchange a affiché un rendement négatif de -11,8% en 2018, selon des données publiées par la firme d’analyse Riscura.

 
Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique